L'UE espère se doter d'une liste noire des paradis fiscaux

FISCALITE Les ministres doivent se pencher sur une liste qui comporte la Corée du Sud, Macao, Panama, la Tunisie, les Emirats Arabes Unis, la Barbade, le Cap-Vert, Grenade, les îles Marshall, les Palaos et Sainte-Lucie...

— 

Le bâtiment de la Commission européenne à Bruxelles, le 21 mars 2017.
Le bâtiment de la Commission européenne à Bruxelles, le 21 mars 2017. — EMMANUEL DUNAND / AFP

Retourner à l’article