Lutte contre la pauvreté: La concertation est officiellement lancée par Agnès Buzyn

STRATEGIE « L’objectif est d’éviter que les enfants tombent dans la pauvreté, et que les enfants pauvres d’aujourd’hui ne deviennent les pauvres de demain », a déclaré la ministre des Solidarités et de la Santé...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • kloran

    Bonjour ,
    Je pense qu'il faut lutter contre la pauvreté de tous et je suggère pour ce faire au gouvernement :
    1 ) de créer un revenu universel versé par l'Etat à tous dès 18 ans ( y compris les étrangers habitants sur notre sol ) sans condition et sans contrôle ( jusqu'à 4000 euros par mois ) au minimum au Smic majoré selon le diplôme , les formations effectuées , le bénévolat accompli , l'entreprise créée , ect ... l'emploi occupé avec dans ce cas là un versement par l'employeur .
    2 ) d'instaurer le remboursement pour tous ( y compris les étranger ) de tous les soins à 100% par la CPAM et la prise en charge intégrale des dispositifs pour les personnes handicapées avec l'interdiction des dépassements d'honoraires .
    3 ) d'augmenter les APL avec une prise en compte des charges pour le calcul .
    4) d'instituer la gratuité de tous les transports en commun ( notamment le rail ) avec la multiplication dans toutes la France des horaires et dessertes pour inciter les usagers à les utiliser et ainsi moins polluer .
    5) de créer un crédit d'impôt pour l'achat de l'équipement pour la marche à pied , d'un vélo .
    6 ) d'instituer la gratuité d'internet pour tous .
    7) d'organiser pour tous les enfants du territoire un repas de noël commun avec une distribution de cadeaux et de supprimer les noëls spécifiques pour les enfants d'agents publics . Ainsi , tous les enfants du territoire fêteront Noël ensemble et les enfants de chômeurs , de SDF bénéficieront du même Noël de la part de la collectivité que les fils et filles des agents publics .
    Pour ce qui est du coût de ces mesures , les dépenses pour la gratuité des transports , internet et le remboursement à 100% par la sécurité sociale sont déjà couvertes par les impôts, taxes et cotisations . Pour le reste , la mise en place de ces dispositions permettra de réaliser d' énormes économies du fait de la suppression ,en parallèle , de pas mal d' accompagnements discriminatoires ( celui des chômeurs par exemple ) , de nombreuses structures d'enfermement médico sociales et dites sociales entre autres à visées esclavagistes et progressivement de l'hébergement d'urgence des SDF en raison de leur relogement . On peut également escompter une réduction importante des dépenses de santé ( grâce déjà aux meilleures conditions de travail pour les personnes occupant un emploi , à la moindre pollution induite par l'utilisation massive des transports en commun , ect ..) . Enfin , ces mesures permettront d'améliorer les recettes de l'Etat par la relance de la consommation donc de l'activité , du commerce en milieur rural par exemple .

  • libertesouille

    Olivier Noblecourt, récemment nommé délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes.
    Les enfants et les jeunes sont il les seuls pauvres en france?

  • 260250

    Bon courage

Retourner à l’article