Hôpital Psychiatrique de Cadillac en Gironde: «Chaque jour, on se demande qui va se faire taper !»

REPORTAGE Au sein de l’unité Charcot de l’hôpital de Cadillac, le personnel est à bout, pointant un manque de moyens humains et une dégradation de ses conditions de travail depuis quelques mois…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • jpblc

    Bien sûr qu’il y a des violences, et des suicides, et des actes horribles ! Ce sont les effets directs (et non secondaires) des psychotropes, des contentions pendant mois et même années comme au Centre Psychothérapique de l’Ain. Quel rapport des extraits de produits pétroliers injectés dans le sang ont avec la santé mentale ? Aucun, c’est évident, non ? Ne serait-ce pas une escroquerie que d’essayer sans cesse de faire croire le contraire ?
    Aucune guérison après plus d’un siècle de traitements, loin s’en faut. Les traitements sont si destructifs que les patients traités sont abimés à vie et restent patients jusqu’à leur mort. Voilà l’explication au gouffre financier de la psychiatrie !
    La psychiatrie est une pseudo science qui abime les êtres humains.

    • destartine

      La psychiatrie n'a qu'un seul but: éliminer les malades de la société en les isolant.

  • jemia2

    Ce directeur parle de développer l'extra hospitalier tout en demandant aux agents de l'extra de venir remplacer les agents de l'intra, ce n'est que du discours
    Par ailleurs un certain nombre de taches "administratives" sont des écrits infirmiers, seuls ceux-ci peuvent les faire
    le soin en psychiatrie c'est d'abord et avant tout des soignants

  • krisden

    La France, pays des Droits de l'Homme...
    Grande Donneuse de leçons et perpétuelle dernière roue du carrosse dans beaucoup de domaines.

    • destartine

      Si vous croyez que c'est mieux ailleurs...

Retourner à l’article