«Ni déni, ni repentance» mais «réconciliation des mémoires»: Macron défend sa position sur la colonisation

HISTOIRE «Ce qui compte, c'est notre avenir commun» a lancé le président...

—