La Nasa remet en service les propulseurs de Voyager 1, inusités depuis 37 ans

ESPACE Cette prouesse «va permettre de prolonger la vie de Voyager 1 de deux ou trois ans»...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • 123456b

    Bravo à la NASA... dommage que le moteur de correction du journaliste ne se soit pas allumé. . Inusité à la place de inutilisé... parcourt à la place de parcoure...

  • gillesfr

    et l'on m'expliquera pourquoi ma voiture commence à me lâcher vers 150 Kkm pourquoi une tablette a des faiblesses après 4 ans, comme une imprimante d'ailleurs! nous prendrait on pour des billes?

    • pomlnb

      Si vous achetiez votre voiture 500 000€ et votre tablette 10 000€, vous pourriez effectivement vous attendre au même niveau de fiabilité qu'un équipement militaire ou spatial, qui est dans cet ordre de prix.
      La fiabilité coûte très très cher. Par exemple, sur un serveur Internet, passer d'une fiabilité à 99,99% à 99,999% peut vous multiplier le prix par dix. Sur une sonde spatiale, la fiabilité passe par une redondance systématique et à plusieurs exemplaires de tous les systèmes, par l'écriture de code dont chaque ligne est testée dans toutes les configurations voire prouvée. C'est pareil pour les composants. Un condensateur grade militaire à une tolérance et une gamme thermique qui n'a rien à voir avec ce que vous avez dans votre tablette.
      Si vous aviez acheté une voiture avec trois moteurs et dépouillé de tout l'accessoire (source de panne) et conçue avec des normes bien plus sévères et considérablement plus coûteuses, elle roulerait encore... Mais vous ne l'auriez probablement pas acheté à ce prix...

    • Bsens

      @pomlnb
      Pas faux, mais pas vrai non plus. Dans le quotidien, le prix de la marchandise est fixé plus par le flux de vente que par le coût de production.
      En d'autres termes, dans la majorité des cas, si un produit utile est facile à produire mais plus difficile à écouler (parce que tout le monde fini par l'avoir, par exemple), alors son prix de vente sera plus élevé.
      C'est bien pour cela qu'on a ajouté du Bisphénol A dans les tétines pour bébé. Quand elles étaient en caoutchouc, elles étaient quasi utilisables à vie, bien que très facile à produire. Et quand on a ajouté ce produit, on les a rendu dégradables. Donc "re-achetables". Du coup, le prix peut "baisser".
      Les composants électroniques, c'est pareil. Tous ne sont pas forcément dégradables dans un ordinateur, mais il suffit d'en mettre 1 ou 2 qui foirent au bout de 20 ans, et vous êtes obligés de changer la bécane. S'ajoute à ceci l'obsolescence lié aux autres progrès (performances par exemple), qui eux-aussi sont sous contrôle. Cela vous oblige à en changer plus ou moins.
      Pour la nasa, il y a aussi le cycle de production rigoureux qui augmente bien sûr les coûts.
      Mais pour les particuliers, on n'a pas le droit d'avoir des produits longue durée. Sans quoi on mettrait à mal la société de consommation. C'est pourquoi la durée de vie s'achète indépendamment des coûts réels de production. Et donc, oui, il est possible de créer une voiture quasi aussi chère que maintenant, qui fonctionnerait à vie. Tout ceci sans multiplier les coûts de conception/tests, etc.
      Mais on est dans une logique de profit. Les traités nous obligent à produire plus chaque année. Il faut donc que la durée de vie des produits baisse pour en changer plus souvent.

  • AlbertDuJardin

    A 21 milliards de kilomètres de la Terre, Bravo aux ondes radio, anciennement appelé la TSF,

  • perlseb

    C'est pour cette raison qu'aucune civilisation avancée ne nous rend visite. La sonde n'est pas entre 2 systèmes solaires, elle est en périphérie du notre (19h lumière à comparer aux 4 ... années lumière qui nous séparent de Proxima Centauri, étoile la plus proche). Et voyager à la vitesse de la lumière ne nous avancerait pas plus : il faudrait 50.000 ans pour sortir de notre galaxie à cette vitesse. Il serait bien plus utile de terraformer des planètes proches que de voyager sans réel but, sachant que le plus accessible est bien évidemment de sauver la Terre au lieu de la jeter en croyant pouvoir aller ailleurs.

    • pomlnb

      Heureusement, l'exploration spatiale a bien d'autres buts que la rencontre d'autres intelligences. Principalement la compréhension de notre univers.
      Quant à sortir de la galaxie, je ne vois pas trop l'intérêt pour trouver une intelligence, il y a probablement largement de quoi faire dans la notre.
      Après, les probabilités sont défavorables : combien de temps une civilisation survit-elle entre l'accès au voyage spatial et son extinction ? Probablement un clignement d'oeil à l'échelle de temps de l'univers.
      En fait, si nous voulons dialoguer avec une autre intelligence, nous aurons largement plus vite fait d'en créer une artificielle ou d'améliorer une espèce intelligence existante sur notre planète par génie génétique.
      Quant à terraformer, c'est assez absurde. Si on pouvait terraformer Mars, on pourrait aussi terraformer la Terre au cas où elle deviendrait invivable...

    • Alexys

      "En l'état actuel de nos connaissances" svp ;)
      Un ingénieur du 18ème siècle n'aurait jamais cru possible une traversé de l’atlantique car le bateau aurait dû aller trop vite, que le bois ne résisterai pas etc.. il n'aurait pas penser une seule seconde que voler est possible.
      Nous ne pensons pas que [je-sais-pas-quoi] est possible.

    • testart

      @ Alexys Donc Christophe Colomb a découvert les Amériques à pied à la fin du 15ème ? Aujourd'hui on a des idées mais on ne sait pas encore les mettre en oeuvre. On cherche à comprendre ce qui nous entoure pour pouvoir avancer et cela prend du temps.

    • OmniDevin

      Il serait plus juste de dire qu'en l'état actuel de nos connaissances, il n y a aucun moyen de faire un voyage habité hors de notre système solaire.
      Si on se projette un tout petit peu en avant, des sondes avec des voiles et propulsées par des lasers, voyageant à vitesse relativiste, sont envisagées pour aller jusqu'à proxima du centaure.
      Et si on part carrément dans la sciences fiction, vu que vous parlez de voyager à la vitesse de la lumière, votre affirmation est fausse. Il ne faudrait pas 50.000ans pour sortir de notre galaxie ... admettons que ce dernier chiffre soit vrai, il le serait uniquement pour les personnes restées sur terre. Ils verraient que le vaisseau met 50.000 ans pour quitter la galaxie. Par contre, pour le voyageur dans le vaisseau, les distances seraient contractées dans le sens du déplacement. Alors voyager à la vitesse de la lumière n'a aucun sens car en appliquant les transformation de Lorentz, on peut dire que les distances sont contractées d'un facteur infini. Mais à une fraction négligeable de la vitesse de la lumière, ce temps de voyage peut être très court pour le pilote du vaisseau par rapport à ceux restés sur terre.

    • Alexys

      @testar : Évidemment il manque "en quelque heures" ! ;)

  • max itonni

    avec la baisse des credits ils devaient s ennuyer les savants de la nasa? belle idée. quand à la notion d obsolescence, elle n a rien à voir avec cet engin. lui on peut encore le faire travailler, les langages du lendemain, eux sont oubliés. et les defauts de programmation d aujourd hui ne se comptent plus, voir la derniere russe.
    ils n ont plus qu a renvoyer la sonde sur terre, entre temps ily aura eu une guerre atomique, tout sera brulé, plus de memoire, d histoire, et les rares survivants verront cette voyager s'écraser et diront : ohhhhh, mais qui a envoyé ça? dieu? et ce sera reparti pour 4000 ans de religion à croire en quelque chose qu'on ne verra jamais. mais qui existe bien.

  • ofswing

    j'ai une vieille r8 à la campagne au fond du hangar ptre que ?

    • vomitif

      J'achète !

  • exinformaticien

    19 heures et 35 minutes entre le moment ou ils lancent la commande et le moment ou ça se met en route ! Pire que windows...

  • TrucBidul

    Jimmydu13 : faux en effet. le signal envoyé (dans le vide spacial) est une onde électromagnétique....tout comme la lumière! donc pas de problème. vous devez confondre avec une particule de matière qui aura en effet bien du mal à atteindre la vitesse de la lumière à cause de sa masse non nulle et donc demanderai une energie infinie pour atteindre cette vitesse. dans l'état actuelle des connaissances. (voir théorie de la relativité)

  • ctencorepossible

    Si loin et pourtant à moins d'1 jour lumière.

  • Jimmydu13

    Que je sache, aicun signal ne peut aller à la vitesse de la lumière. Faux ?

    • Pitagoret

      Ondes radio et lumière sont toutes deux des ondes électromagnétiques. Donc... ;)

  • MaraineLaPine

    bravo monsieur Trump ! mdr

    • bronac

      Trump n'a rien à voir dans cet exploit. Félicitez plutôt les ingénieurs de la NASA

    • argeeIV

      L'exploit de Trump serait de mettre en route le moteur de son Voyager.

  • moa75

    C'est fabuleux.

Retourner à l’article