Le trafic de cannabis servait-il à financer la cavale du chef?

DROGUE Quelque 212 kg de cannabis ont été découvert dans un véhicule…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • atauhonis

    ce brave entrepreneur est impliqué dans le meurtre d'un homme

  • vivement2main

    Bravo à nos Policiers, mais notre justice va s’empresser de remettre tout ce petit monde en liberté. Des gens très connus par la police et qui sont dehors tranquilles à faire leur business.

  • Netsafe

    Ces trafics sont nombreux sur tout le territoire et développent la corruption et la violence tout en mettant en jeu la vie des consommateurs (le cannabis mélangé au tabac expose ses consommateurs aux maladies liées au tabac). L’intérêt général et le bon sens nécessiterait une remise en question de cette politique de prohibition, mais les intérêts personnels et les ramifications de la corruption semblent autant de freins à ce changement.

  • Sword

    Cela ne change pas le fait qu'en France le cannabis est populaire et qu'une partie de la population ne le considère pas plus addictif que le chocolat, et savent que cette plante médicinale est reconnue scientifiquement bénéfique,
    au lieu d'être diabolisée pas le psychodrame politique de "la drogue".
    Légal dans de nombreux pays, le cannabis ne souffre pas des mensonges d'une propagande destinée à conduire une prohibition aux conséquences criminogènes portant atteinte à la santé, à la sécurité et au bien-être de tous.
    L'intelligence ne peut qu'abolir ce naufrage de la prohibition, réguler l'usage et l'économie dont profitent les pays occidentaux qui l'ont légalisé avec succès.

  • MTXC

    bravo aux policiers le cannabis ne devrait pas être légalisé c’est une drogue qui détruit le cerveau les hôpitaux psychiatriques sont pleins de gens qui ont consommé cette plaie et sont devenu schizophrènes !

    • lekhmervert

      Enfin, quelqu'un de sérieux ! Effectivement, certains devraient faire le tour des hôpitaux publics spécialisés en santé mentale. Ils y rencontreraient beaucoup d'ex-consommateurs schizophrènes mais pas seulement ! Et certains osent nous dire que le produit n'est pas plus dangereux que le chocolat !

Retourner à l’article