Alsace: Forte augmentation de pesticides dans la nappe phréatique polluée de la région

ENVIRONNEMENT Si la pollution aux nitrates s'est stabilisée dans la nappe phréatique alsacienne entre 2009 et 2016, les quantités de pesticides ont elles fortement augmenté selon une étude publiée cette semaine...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • latendresse

    @nicoco89 en bon vieux reac , pourtant les rayons bio partent comme des petits pains, produit local en plus :-)

  • latendresse

    le gouvernement a décidé d’arrêter d’aider les agriculteurs bio une fois leur conversion terminée, jugeant que le marché était suffisamment mature pour se passer de subventions.
    Problème, les conversions à l’agriculture bio ont explosé dans la région (138 fermes lorraines en 2016, contre seulement 55 fermes alsaciennes) : en trois ans ce sont près de 300 fermes supplémentaires qui sont engagés dans ce mode de production (sur les quatre départements de Lorraine), plus respectueux de l’environnement et de la santé du consommateur. Toujours sur la même région, ce sont plus de 38 000 hectares cultivés en bio, et 22 000 en conversion, un chiffre colossal. Certes les aides à la conversion sont maintenues, mais sans les aides au maintien, l’avenir s’assombrit pour les agriculteurs qui ont fait ce choix.
    Ils souhaitent associer « les consommateurs et les commerçants à les rejoindre dans leur combat » . La fin des aides au maintien impliquera sans doute une hausse du prix des denrées bio, déjà jugées trop chères pour beaucoup de consommateurs. L'alsace est une terre d'opinion écologiste depuis tres longtemps, il faut que la population, se joigne aux écologistes indépendants de JEAN MARC GOVERNATORI. Sinon, l'équation sechersse pollution, laxisme, va entre etre de plus en plus visible en terme de ravage de la nature et des hommes.

    • nicoco89

      Merci de nous avoir expliqué que l’agriculture « bio » (entre guillemet car non exempt de pesticides) n’est pas un modèle d’agriculture viable!
      Si nous voulons une agriculture sans pesticides il aut fermer les frontières Françaises. Autrment vous tuez votre agriculture. Mais dans votre malheure dites vous bien que l’agriculture francaise est l’une des plus saine au monde! Alors commencez deja par consommer FRANCAIS!

  • cb730

    Merci aux paysans, merci aux producteurs de ces cochonneries, merci à tout ceux qui les soutiennent et qui disent que c'est inoffensif, merci en particulier à Monsento (c'est ironique). Je suis alsacien et je subis Fessenheim et aussi ça.

    • Manu1966

      Et aux consommacteurs...

  • Walou67

    Des réunions sont prévues......ça veut tout dire....

  • Voici

    Quand nos élus auront-ils le courage de prendre les mesures nécessaires ? Il est absolument inadmissible d'autoriser l'utilisation dans de telles proportions ces divers pesticides pour les déverser en masse dans la nature et empoisonner la population, la faune, et toute la chaine alimentaire.

  • marc56

    chaque fois que je vois un paysan dans son champ dans ma région ,il est entrain soit de répandre des engrais soit des pesticides
    faut surtout pas s étonner ensuite

    • krisden

      Sans vouloir les discriminer, les premiers responsables sont les grosses firmes qui produisent ces pesticides ainsi que leur représentants commerciaux qui vendraient leur mère pour gagner leur croûte...

    • ninocarlos

      krisden-Si les paysans n'achetent pas, les grosses firmes ne vendent pas!!Ilfaut informer et accompagner les paysans vers une alternative aux pesticides.Malheureusement certaines générations n'ont confiance qu'aux chimiques comme pour les médicaments.

Retourner à l’article