21 Contributions

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Banning

    Le glyphosate est totalement interdit depuis des années dans plusieurs pays dont le Sri Lanka où le Round Up a déjà tue des milliers de personnes. N’achetez aucun produit carné venant des États Unis, les porcs, les bovins sont nourris au maïs ou au soja transgenique qui contient du glyphosate, idem pour la viande canadienne qui va désormais nous envahir.

    • moiherve

      et que fais tu des bateaux de soja et de maïs qui arrivent en Europe il sont à 90% ogm ce Soja et ce Maïs n'est pas seulement mangé par des animaux il y a un certain nombre de molécules et de dérivés que tu mange dans les produits alimentaires

  • Manu1966

    Avant, après ou en même temps, ce que j'aimerai savoir, c'est si quand il sera interdit, les produits glyphosatés seront ils interdit d'importation ?

  • milaur

    maxime 85 regardez les rubriques necrologiques et vous verrez le nombre de gens qui meurent a 60 ans aujourd'hui vous serez etonne!!

    • al44

      il n'y a pas que le cancer.un article paru sur ce site le 22/11/17 dit qu'on n'est pas certain qu'il y aie un lien entre le glyphosate et le cancer

  • Antonovich

    LaColombie a interdit le glyphosate depuis 2015 et les petits européens nage dans leur incapactié de prendre une décision ......
    On le voit beaucoup le Hulot du coup ......
    Le moîse du naturel !!! le sieur du bonus malus .....bientôt valable pour les terres ?
    En voila du coup une bonne idée ....

    • maikeskidi

      Désinformation. La Colombie a cessé les épandages aériens sur les champs de coca des trafiquants mais elle n'a pas interdit le glyphosate.

  • Maurice276

    Et si tout simplement on arrivait à réconcilier le monde paysan avec le reste de la société. En commençant par créer des zones tampons entre toutes les habitations et les cultures intensives. En réservant une 1ère bande à la culture bio par exemple et une seconde bande de séparation pour la culture du bois destiné aux granulés de chauffage.
    En préservant également les talus herbeux au bord des chemins.

    Mais ça, la FNSEA ne veut pas en entendre parler, pas plus d'ailleurs que la répression des mauvaises pratiques.

    Pourtant les paysages de notre pays reprendraient une fière allure et les habitants des nouveaux lotissements en bordure de champ en seraient certainement ravis.

  • Papou77

    Je ne savais pas que la société MONSANTO avait été rachetée par BAYER, de nationalité Allemande. Ceci expliquerait-il cela? Je pense que pour un minimum d'équité il serait logique de ne pas tenir compte du vote Allemand sur une proposition concernant ses intérêts. Par ailleurs, nous sommes toujours dans l'argent avant les gens, puisqu'on (nos dirigeants les personnes les plus honnêtes de la planète) maintient l'usage d'un produit dangereux; Qu'importe la durée! En attendant les individus qui seront atteints d'un cancer que ce produit aura déclenché coûteront cher à la société. C'est une forme de financement d'une société privée par la communauté au travers de certains individus qui devront supporter la douleur et les autres inconvénients de cette terrible maladie.

    • maikeskidi

      il n'y a pas de lien en glyphosate et cancer. Les études épidémiologiques française et américaine l'ont démontré.

  • NicoLeFou

    Et si on retrouvais les techniques ancestrales, la rotation des cultures, avec un année de jachère tous les X années pour que le sol se repose?

    • moiherve

      les années de jachères sont utilisées pour permettre à la terre de faire de la fertilisation azotée et de se recharger eau cela fait partie de l'agronomie du moyen age

  • gol17

    Il existe l'arrachage mécanique, la vigne, sauf dans les sols argileux, coexiste parfaitement avec les "mauvaises herbes et dans les terrains difficiles , trop pentus ,par exemple, une PME bretonne a trouvé un produit reconnu à faible dangerosité par les services français malheureusement, il faut aussi l'aval des autorités européennes ce qui coûte beaucoup trop cher pour cette petite pme. Il suffit que l'état français paie ces droits européens et le problème peut être résolu en quelques mois.

    • nicoco89

      On ne demande que ça! Faites le savoir haut et fort si cela est aussi peu couteux et efficace que le glyphosate. On ne peut rien demander de mieux. On a pas le droit d'imposer de nouvelles contraintes aux agriculteurs Français.

    • Bouhouhou

      c'est épatant ça les produits miracle qui ne trouvent personne pour les commercialiser, hein ?

    • folefer

      Ah, nous y voilà! Nous ne sommes même plus maître chez nous! Il faut quémander des autorisations...Par contre on nous abreuve de tas de règlements européens débiles pour qu'on consomme de plus en plus ; là ça marche. La fin de tout ce bordel c'est que les consommateurs paieront plein pot!

  • Mason

    Vive l'Europe ! Vive l'euro ! et bien évidemment, vive Macron!!!

    • Antonovich

      Bien evidament , le Macron suis les directives de Brussels , la Kommandanture de l'Europe celle qui prone du naturel , et qui reste complaisante avec le chimique.
      D'ailleurs les Français n'avait pas vraiment adhèrer a cette Europe ....
      La colombie a interdit ce poison , LA COMLOMBIE !!!
      Les europeens prônent le bios !!!! c'est Nul !

    • Banning

      La COMLOMBIE? C’est où ça ? En AMRERIQUE DU SUD?

  • PhilHip

    no problemo.... dans 3 ans grâce au CETA on n'aura plus d'agriculteurs et on pourra importer des produits canadiens qui ont le droit eux de l'utiliser. C'est formidable le libéralisme, enfin pour ceux qui y croient
    d'ailleurs en ce moment sur france2 il passe un reportage sur le coton.... Ouzbékistan ' Bangladesh etc....

    • nicoco89

      Exactement! Et c'est la ou le peuple se trompe de combat car il fait d'abord remettre en cause tous les traité signé par l'europe et la France avant de prendre des mesures fragilisant encore plus notré économie. Mais le petit Français imbu de sa personne croit que tout le monde court après lui dans le monde. Reveillez vous! Personne n'attend après la France, partout dans le monde on vous prend pour des im... béciles.

    • Bouhouhou

      car d'après vous le libéralisme consiste en des interdictions ?

      mdr

  • AcesLaLoutre

    Et ils faisaient comment avant nos anciens sans ces trucs ??
    Ils laissaient la nature travailler et c'était bien meilleur que maintenant !!

    • Maxime85

      En effet, vieux à 45 ans, mort à 60 c’était effectivement mieux avant... L'évolution de la "mauvaise" chimie va de pair avec la "bonne" ce sont les wagons d'un même train!

    • moiherve

      tu ne trouves déjà plus personne pour trier les mottes de terre des pommes de terre ou pour cueillir les pommes alors qui va venir racler les mauvaises herbes
      si tu trouves que c'était mieux avant prends ton vélo ou marche et laisse ta voiture pour aller au marché et ne vas pas au supermarché

  • ChrisFromMonterey

    Faut bien que les ecolos survivent ...

  • Lepami

    Ferdinand02 Dis-moi pas que tu es assez con Pour empoisonner sol et ton environnement juste pour gagner un peu de pognon?

  • Lepami

    Il faudra bien s'en passer si on ne veut pas crevé empoisonnés par nos propres agriculteurs le plutôt sera le mieux

  • ctencorepossible

    Si l'UE autorise (avec elle on ne sait jamais) de communiquer sur l'absence de glyphosate dans l'élaboration d'un produit, c'est celui-là que j'achèterai en priorité même s'il coûte un peu plus cher. Qui préférerait s'empoisonner pour faire des économies ?
    Donc si la France arrête son utilisation pendant que les autres continuent, elle devra en faire un avantage concurrentiel.

  • moiherve

    en mai 68 on m'a dit il est interdit d'interdire et tu dois participer à l'internationalisation et à la mondialisation
    je me suis fait berner par la propagande et oui aujourd'hui je dois accepter l'interdiction unilatérale et la mondialisation au profil des autres fermiers

  • moiherve

    c'est super les informations on utilise un épandage de glyphosate au usa sur un champ de maïs ogm glyphorésistant chose qui ne peut pas arriver en France il n'y a pas de mais glyphorésistant en france de cultivé Mais il y a du Maïs glyphorésistant importé pour nourrir les animaux ce n'est pas grave que dit le gouvernement les animaux n'attrapent pas de cancer encore une falsification de l'info par photo

  • libellule12

    Faut montrer l'exemple et trouver un système pour s'en passer. Tant qu'on ne l'interdit pas on ne progresse pas.

    • reuninnais

      tout a fait d'accord, il faut savoir prendre des initiatives, ne pas attendre que Bruxelles dise de faire ce-ci ou cela,!

    • moiherve

      avant d'interdire il serait plus intelligent de réguler la consommation de glyphosate il y a un certain nombre d'utilisation inutile

  • Ferdinand2

    C'est pas grave, on ira en acheter dans les pays frontalier. Je vais d'ailleurs me préparer un stock pour plusieurs années.

  • Arsinoa

    Quand allons-nous nous aligner sur l'excellence et non l'intensif, gage de lambda, et de bouffe contaminée ?
    Quand dira-t-on un jour dans le monde :
    C'est du français. C'est du bon !
    On y met le prix, on bouffe moins, mais en échange, on déguste. On a du plaisir à consommer.
    Pourquoi vouloir lutter avec un productivisme à pesticides et herbicides forcés ?
    C'est inutile.
    D'autres pays ont les surfaces, pas la France.
    En revanche on a les compétences et l'agroalimentaire. Toutes les filières sont représentées.
    Il est grand temps de faire sa révolution productrice.
    Tendons vers le bon, le gouteux .
    Bien entendu qu'il ne faut pas tout supprimer mais la raison est toujours à mi chemin des extrèmes.
    De plus, cessons de désaccoupler l'agriculture du reste des activités de la société.
    Elle doit s'intégrer dans un projet global d'harmonisation et non s'ériger toujours en contre.
    En un mot :
    Être au service d'autrui et pas l'inverse.

    ,

    • CalmeBrasier

      Bienvenu(e) dans mon monde des Bisounours. Ravi de partager votre avis mais malheureusement la réalité nois rattrape cruellement, inlassablement.

  • ardeje85

    je bouille sur la fin de l'article. Le glyphosate se remplacera par de l'intelligence , du savoir et un peu de travail. Bien sur que ceux qui accumulent les subventions européennes en accumulant les surfaces ne peuvent plus assurer ce travail.

Retourner à l’article