Maladie du frêne: On va devoir replanter deux millions d’arbres dans les forêts du Nord

ENVIRONNEMENT Incapable de freiner l’extinction des frênes, l’Office national des forêts vient de lancer une vaste opération de plantation de 2 millions d’arbres dans la région…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Arsinoa

    Réflexions d'un obscurantiste assumé :
    J'ai l'impression que la maladie est arrivée aussi en Ile de France car j'ai des frênes qui font grise mine.
    Il flétrissent et l'année suivante c'est fini.
    Nous avons eu les ormes qui ont tous fini par crever sauf ceux poussant au centre des forêts domaniales où le papillon qui véhicule la maladie ne peut pas se rendre... ( En principe) ( Sauf tempête)
    Alors exit les ormes et les frênes.
    Déjà deux espèces . Le frêne va disparaître? C'est sûr. C'est une question de temps.
    La seule façon de freiner l'échéance inéluctable c'est l'abattage...
    Quelle sera la prochaine espèce sur la liste ?
    Espérons que ce ne sera pas le chêne !
    An fait les hêtres aussi sont sérieusement malades. Eux sont un peu plus résistant et comme on les abat à 80 ans, ça va à peu près.
    Le châtaignier lui c'est 50. Il a du bol. Pas le temps d'être atteint...Comme en quatorze les jeunes n'avaient pas le temps de développer un cancer dû au glyphosate...
    En revenant aux chênes, qui a vu leur état dans les forets proches de Lutèce ?
    Jetez-y un regard autre que touristique, histoire de contempler leur aérien décharné.
    Dans le sud c'est les châtaigniers qui sont malades et les oliviers avec la maladie des Pouilles...
    Il respirent la santé nos arbres français et européens.

Retourner à l’article