Les jeunes ont-ils raison de s’inquiéter pour leurs retraites?

AVENIR Le pouvoir d’achat des retraités comparé à celui des actifs devrait baisser dans les prochaines années...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Setis4

    Et oui!
    Les caisses par capitalisation se crottes les mains.
    Quelle aubaine pour elles.
    Tant pis si la solidarité inter générationnelle est mise à la poubelle.
    Est ce que les jeunes vont ouvrir les yeux ou rester passifs devant leur vie future?
    Va falloir qu'ils se bougent s'ils Ne veulent pas un jour dormir sous les ponts

  • zigomat

    Le revenu universel sera la solution, on y viendra.

  • JDif

    Opposer retraites par capitalisation à retraites par répartition relève de l'illusion. En définitive, quel que soit le système de retraite, ce sont toujours les actifs qui produisent les biens et services consommés par les inactifs. Sinon, on pourrait imaginer un monde sans actifs du tout et alors, même en ayant capitalisé des milliards, de quoi vivraient les inactifs? Le problème n'est donc pas là!

    Quand on est jeune et actif, on peut mettre de l'argent de côté pour ses vieux jours, si on en a les moyens, et ce n'est pas toujours le cas, avec des salaires de début de plus en plus minables et de plus en plus précaires. L'épargne des Français est abondante, ce qui prouve qu'il n'est pas nécessaire de leur faire la leçon sur ce point. C'est ce que les générations précédente ont fait aussi, c'est ce que j'ai fait, n'ayant déjà pas grande confiance dans la capacité du taux de remplacement des rémunérations d'activité par les pensions (60% environ) à m'assurer une vieillesse tranquille, sachant que, contrairement à ce que certains avancent, les retraités, lorsqu'ils avancent en âge, voient leurs charges augmenter et non pas diminuer par rapport à celles des actifs, ne serait-ce qu'à cause des soins médicaux mal remboursées. Nous en avons été bien mal récompensé et c'est peut-être le gouvernement et notre président qui devraient être renvoyés à l'école, celle du bon sens! Les systèmes de retraites complémentaires facultatives qui existent ont rencontré peu de succès et il y a une raison à cela: les épargnants français savent calculer et ils ont vite vu qu'elles ne sont pas financièrement intéressantes, lorsqu'elles ne sont pas abondées par l'employeur comme les retraites obligatoires. Sauf si le retraité n'a pas d'héritier, d'autres solutions existent, comme l'assurance-vie et la pierre, qui permettent mieux d'assurer à un retraité un supplément de revenu régulier sans aliéner le capital qui reviendra en cas dé décès à ses héritiers. C'est justement ces deux moyens qui vont être matraqués fiscalement! Bien sûr, quand on est actif et jeune, on peut investir dans les entreprises, soit directement, soit par l'intermédiaire d'OPCVM (Sicav ou Fcp). Mais, les calculs que j'ai réalisés autrefois lorsque j'étais chercheurs dans ce domaine m'ont amené à la conclusion qui est d'ailleurs partagée par tous les gestionnaires de patrimoine, que cela ne convenait pas aux personnes âgées qui doivent réduire impérativement le risque de leurs placements. Peut-on décemment demander à un retraité de ne pas toucher à son épargne avant 15 ans, pour éviter des pertes? Cette épargne doit rester aussi liquide que possible. Je n'ai rien contre des avantages consentis à ceux qui financent le développement des entreprises françaises. Mais je pense que ce ne peut pas être l'affaire des personnes âgées et je doute même que ce soit conforme aux règles européennes. Ce qui montre, encore une fois, que les gens qui nous gouvernent ne pas être aussi avisés en matière financière qu'ils devraient l'être. Dernière remarque: les gains de productivité. Si nous ne dégageons plus de gains de productivité, je me demande bien pourquoi on continue à investir dans les innovations. Soit celles-ci apportent quelque chose, soit elles n'apportent rien d'autre que du chômage. Si elles n'apportent que du chômage, seuls des gens stupides peuvent y recourir!

    La vérité dans tout cela, c'est que l'on se moque des Français. Que le pouvoir d'achat des retraités a déjà baissé et continuera à baisser. Que le mode de financement de notre protection sociale ne peut plus être viable à cause du chômage de masse et aussi de la propension des gouvernants à le priver d'une partie de ses ressources sous prétexte de donner des miettes aux actifs qui, eux aussi, surtout les plus jeunes, voient leurs revenus se réduire et cela va continuer. Qu'il faudrait d'abord revenir à une politique de plein emploi, ce qui est impossible dans le cadre de l'euro et des traités actuels. Qu'ensuite, il faudrait revoir de fond en comble le mode de financement de notre protection sociale en lui trouvant une base plus large que le salaire, et revoir aussi un système fiscal de plus en plus injuste et fabricant d'inégalités. Les réformes qui nous sont proposées ne sont que des palliatifs, des rustines sur des jambes de bois, qui ne résoudrons rien tant que la volonté du peuple n'imposera pas de vrais changements dans les urnes... ou ailleurs!

  • gruson

    Il serait peut-etre temps que les jeunes s,inquietent pour leur retraite sa fait 20 ans que ca se derade et ils s,enfoutent eperdument ,ils bougeront quand il y aura plus de caisses de retraites il compteront sur des stok options aleatoires un jour ils se retrouverons sans un a 65 ans ?

  • gruson

    sans un sous

  • dnoreit

    Baratin de journalistes, et pub déguisé pour les assureurs.
    les jeunes ils en ont rien à cirés de leur retraite.
    Eux c'est le smartphone, les sorties,l'alcool;, et fumer avec le calumet de la paix.

    • audrey0421

      Euh je suis jeune (22 ans) et je ne me fous pas de ma retraite... Je fais partie des jeunes qui pensent qu'on va pas pouvoir en vivre à moins de TRES bien gagner sa vie...

    • pomlnb

      Euh, les joints, c'est plutôt la génération de leurs parents voire de leurs grands-parents. Vous savez, ceux qui ont fait mai 68, qui ont vécu en communauté hippie, qui se faisaient virer tous les deux ans pour aller passer 6 mois de vacances en Thaïlande ou en Inde avec leurs indemnités chômage, ceux qui ont bénéficié des loyers 48 et de l'immobilier pas cher... Ceux qui ont maintenu leur période dorée après la crise pétrolière non en faisant des efforts mais en poussant les politiques à raser gratis - et donc à endetter le pays pour continuer comme avant. Et qui maintenant sont tout surpris d'avoir une petite retraite... Les anciens soixante-huitard ont massivement voté Fillon pour qu'on mette les jeunes aux 48h pour payer leurs retraites pharaoniques (comparé à ce qu'ils ont cotisé) et râlent sur Macron à cause de la hausse de CSG...
      Et après ça se moque des jeunes, c'est l'hôpital qui se fout de la charité...

    • Victor35

      @audrey0421 : Même avec de faibles moyens, vous pouvez vous consituer vous-même une retraite. Le tout est d'être informé des solutions possibles.

  • magnum500

    Il faut dire que les nouvelles générations commencent a travailler de plus en plus tard et de plus travaillent moins que leurs ainés. Ce qu'il faudrait changer c'est surtout les différences énorme qu'il y a entre tout les retraités . Il faut diminuer les très très grosses retraites et tout le monde pourra vivre convenablement, car en majorité ceux qui touchent les plus grosse retraite sont ceux qui se sont le moins fatigué durant leur carrière et c'est pas normal CQFD

  • neverwrong

    Ca ,n'existera plus

  • kekidi

    Les jeunes ont-ils raison de s’inquiéter pour leurs retraites?Il faudrait d'abord qu'ils se prennent en mains, qu'ils deviennent adultes et commencent à travailler !!!

    • Anta2

      Les "jeunes" interrogés ont entre 20 et 35 ans, donc la plupart travaillent déjà, et ce depuis quelques années. On ne parle pas de lycéens là.

  • Ajare

    Nous comptions sur nos hommes politiques pour gérer les budgets retraites y compris patronat et syndicat. Nous avons cotisé pour nos ainés et nous pensions que la gestion sera bien faite. Seulement voilà il semble que personne ne soit capable de prévoir le futur. Les salaires sont moins élevés, de nombreux chômeurs.... et l'ensemble des cotisations baisse. Aujourd'hui personne ne peut prédire le niveau des futures retraites et même si certaines générations vont toucher une retraite. Alors oui il faut des cotisations pour ceux qui sont en retraite (pourquoi pas simuler un temps de cotisation pour la solidarité , que nous ne pouvons pas arrêter par exemple 10 ans) après celle ci est versée sur un compte épargne personnel ? Il faut faire quelque chose mais pas encore au détriment des retraités et il y a encore des pistes non explorées.

  • Nakanou

    Mon PERCO et la crise des subprimes en 2007 : -50%
    Qui dit mieux?
    Heureusement que je n'ai que 1000 euros dessus au départ.

    Je suis vaccinée contre la capitalisation maintenant, je pense...

    • LOODH

      Il aurait fallu investir dans l'immobilier.

    • pomlnb

      Les gens sortent toujours ces crises comme prétexte à ne pas épargner... Il est à combien votre PERCO maintenant ? Toujours en perte ? Vous avez bien pensé à acheter des actions pendant la crise ou vous les avez bêtement revendus ?
      Pour rappel, une perte pendant une crise, c'est virtuel tant que vous n'avez pas revendu. 4 ans après la crise des subprimes, la perte était épongée - sauf si vous aviez investi dans des actions pourries, type, justement, subprimes. Même la crise de 1929 a été épongée dans les 5 ans qui ont suivi - et ceux qui ont investi en 29 ou 30 ont pu devenir riches.
      Après, le PERCO, c'est quand même un produit assez médiocre, ça ne vaut que si votre employeur a abondé (et s'il a abondé à 300%, franchement, la crise des subprimes vous a quand même laissé bénéficiaire). Mais en dehors de ça et s'il n'a pas abondé, c'est chargé en SICAV bourrée de frais et avec un choix limité.
      Au passage, si la bourse vous fait peur, vous pouviez capitaliser sur des obligations d'Etat (assurance vie) ou sur de l'immobilier... Même si l'immobilier reste plus risqué que la bourse sur le très long terme.
      Ma mère a capitalisé toute sa carrière. Elle a une retraite modeste - 1500€ - mais elle récupère 500€ de plus par mois à partir de placements à risques faibles, sans toucher au capital. Au final, elle conserve quasiment le même pouvoir d'achat que quand elle travaillait.C'est à ça que ça sert de capitaliser.

  • didake7

    Ceux qui bossent doivent avoir droit a une retraite,mais pensez a tous les assistés pour qui nous cotisons ! il n'y aurait pas un petit problème de ce coté ,également?

    • kekidi

      Tout à fait d'accord avec vous, c'est ce que j'ai dit, il faudrait d'abord qu'ils commencent à devenir adultes, qu'ils se décident à TRAVAILLER (c'est sans doute un verbe qu'ils ne connaissent pas)

    • audrey0421

      Ah bon kediki, tu ne vois pas de jeunes dans les entreprises ? Aux caisses ? Ou même qui travaillent en cours ? On m'aurait donc menti, les vieux ont suffisamment de travail ?
      Je suis curieuse de savoir quel âge tu as pour parler comme ça des jeunes.

    • pomlnb

      Vous pensez aux femmes au foyer, qui n'ont jamais cotisé un cent de leur vie mais qui touchent une retraite avec les cotisations des jeunes, voire celle de leur mari une fois décédé ?
      Sans même parler des femmes au foyer des riches ou puissants - pensez à Madame Fillon qui n'a jamais travaillé de sa vie et qui aura une excellente retraite grâce aux emplois fictifs payés avec nos impôts...

  • Kevner

    retraite pour les jeunes un doux rêves

  • nobaone56

    Un débat qui sert à rien ... présent depuis si longtemps... un peu comme les conflits dans les pays orientaux (...ales... ?) du temps ou la tv netb démarrait ! Éternel !

  • Bravitude

    Dans les années 80, Michel Rocard premier ministre avait dit que le système par répartition devait être revu car il serait problèmatique avant les années 2000. Mitterrand l'a viré.
    Juppé en 1995 a dit la même chose. Les syndicats ont bloqué la France quelques semaines pour le faire reculer.
    On en est là aujourd'hui: 1 actif pour payer 3 retraités.
    En 1946 , il y avait 3 salariés pour 1 retraité.

  • droiducoeur

    Le retraité doit retrouver la pêche, une source de revenu et de santé :-)
    la retraite par capitalisation, devra se faire , mais pas obligatoire, totalement et d'un coup, mais etallee dans son fonctionnement sur au moins dix ans; sinon c'est la cata assurée.

  • Papou77

    La retraite par répartition perdurera car il y aura toujours des actifs. Mais elle ne sera pas suffisante comme l'a prouvé le passé puisque, à plusieurs reprises, les cotisations ont été revues à la hausse et l'âge de départ à la retraite repoussé. Le gouvernement avait la possibilité d'amorcer la mise en place d'une retraite par capitalisation en attribuant des droits aux salariés actuels en redirigeant les quelques milliards rendus aux plus riches vers ce type de retraite. Milliards qui auraient pu être dirigés avec certitude vers le financement de l'économie réelle. Cela aurait pu être complété par la non suppression des cotisations également redirigées vers ce type de retraite . Mais cette solution aurait été moins clientéliste pour MACRON 1er. La gestion de ce nouveau système aurait pu être soit faite par l'état ou confiée au privé à condition de bien en établir les règles et assurer un contrôle sévère de l'état.

  • heljane

    déjà que nous les vieux nous sommes inquiets de voir nos retraites diminuées en 10ans j'ai perdu pratiquement 90e!!et ça continue avec la CSG!!a ce train là les jeunes n'en auront pas et c'est une honte!!

  • Christophe02

    Merci beaucoup les retraités d'avoir ete si manipulables et d'avoir vendu la france a des politiques incompétents. imaginons la vie qui nous attend .... rien à espérer et rien a transmettre. .

    • Besancon2525

      Vous avez quel age ? moins de 18 ans, sinon vous aussi vous êtes aussi responsable des hommes politiques en place !Mais vus êtes bien un jeune avec 2 mots d'ordres : mes droits et c'est pas de ma faute !
      Ces vieux ont payés quand vous étiez enfant vos soins, votre éducation et la retraites de vos grands parents. Et à part la sncf, la retraite était à 68 ans avec 42 heures de travail.

  • ROCKANDROLL

    Bientôt il n'y aura plus de retraite. Comme cela certains seront contents d'exploiter les gens jusqu'à la mort.

  • Manu1966

    Pas que les jeunes. Tous le monde.
    Un système mis en place à une époque ou il y avait 5 actifs pour 1 retraité. Et un retraité qui ne vivait pas très longtemps après son départ.
    Aujourd'hui, les gens sont de potentiels centenaires et il n'y a plus assez d'actif.
    A défaut de révolutionner, il faudrait faire évoluer sans oublier ceux qui payent aujourd'hui.

  • Camembert45

    j'ai connu le problème de la pyramide des âges et du problème du système par répartition en cours d'économie au lycée dans les années 80.
    le problème n'est pas nouveau ....et depuis cette époque rien n'est fait parce que chacun reste campé sur ses positions d'un autre âge et les politiques sont trop timorés
    donc il ne faut surtout pas compter sur la retraite par répartition pour vivre lors de sa retraite....sachant qu'en plus maintenant pour la toucher à taux plein, il faut 67 ans...
    alors pour les jeunes, ça va être pire : des cacahuètes et à 70 ans !
    il faut donc que chacun la prépare individuellement

  • peyo201

    retraite par capitalisation, privée bien entendu. La ruine de vos économies se profile. Attendez vous à ranger les caddies des supermarchés quand vous aurez 70 ans, comme aux US.

    • pomlnb

      Pourquoi, c'est mieux d'être ruiné par un système par répartition public et de rêver de trouver un employeur qui voudra bien vous laisser ranger des caddies ?

  • dan2222daniel

    oui ils ont raison de s'en inquiéter car on se dirige vers un système de capitalisation, ça va être dur dur ! si c'était déjà comme ça je suis sûr qu'une bonne moitié des retraits actuels se retrouveraient sans ressources quoi que, de notre temps on pouvait épargner ! maintenant il y a des problèmes de chômage, d'emplois, de salaires et nous sommes dans une telle société de consommation qu'il est difficile de ne pas se laisser tenter et les fins de mois sont difficiles à boucler. Elle n'est vraiment plus belle la vie pour nos jeunes qui n'ont pas la chance de connaître l' insouciance de notre jeunesse !

  • chilo

    A tout ceux qui veulent capitaliser pour leur retraite , il vaux mieux protéger son capital à l'étranger car l'état pourrait vous piquer vos économies en cas de problèmes financier en France.

    • pomlnb

      C'est de la parano. Au contraire, en Europe, l'Etat garantie vos économies même en cas de faillite de votre banquier ou assureur. Il faut simplement tenir compte des plafonds et répartir entre plusieurs établissements.

    • UnAvis90

      Si un problème financier en France vos économies déposées à l'étranger subiront le même sort, vous ne saviez pas ? Intéressez vous un tout petit peu au fonctionnement de la finance et vous comprendrez.

    • Papou77

      N'importe quoi! A part les paradis fiscaux (et encore?) réservés aux plus fortunés, nulle part dans le monde vos économies ne sont à l'abri. J'oserais même dire que la France fait partie des pays les plus sûrs. Même si cette sûreté n'est pas extraordinaire.

    • Banning

      Aux usa par exemple? Grotesque...

  • max itonni

    tu m etonnes papa, je suis a la retraite depuis un an, de l administration, j ai commencé à 2000 euros, je suis déjà à 1900, combien dans un an? alors j ai bien fini. mais ceux qui ont fini à 1500 euros voire moins !!!!ce qu je regrette, c'est que les voleurs me considereront comme premier volatile à plumer, alors qu il y a tant de riches qu ils n oseront jamais toucher, pourtant il y en a un à 500 metres de chez moi, au moins 2 millions sa maison, rien, personne ne l embete, il a meme eu de quoi se la payer en ruinant sa commune......
    c est la vie. c est comme ça. et personne ne bouge.

    • LOODH

      Donc si a 500 metres une maison se vend 2 million, votre habitation doit valoir au moins ce prix la. Un conseil, vendez-la, achetez plus petit ou ailleurs et avec la différence complétez votre retraite .

  • UnAvis90

    Le principe de retraite par répartition devient de plus en plus fragile, il faudra capitaliser. Impensable et décrié violemment par la gauche il n'y a pas si longtemps alors que c'était évident.
    Comment capitaliser avec de petits revenus ? Eviter la consommation dite de confort à tout va...Smartphone et autres abonnements aux divertissements sans intérêt...Le planète s'en portera mieux et les riches profiteurs chinois et autres seront moins grassouillés.

    • Banning

      « grassouilles »....comme c’est mignon!

  • latendresse

    Non, ils ne doivent pas s'inquieter, par contre moi je m'inquiete sur le fait qu'on a habitué, les gens a vivre au dessus de leurs moyens, car les années passées, la culture du toujours plus, compensé par l'etat providence a fait fureur, du coup , on voit des gens s'acxcrocher sur leur rocher au leiu de partir en retraite. Ho bien sure ils ont des excuses, mais mis a aprt un pere qui a une pension enfant a donner suite a un divorce, souvent c'est juste pour the fric en plus. Il est vrai aussi que toute façon, on ne remplace pas forcement, et puis, autant donner a un actif, plutot que de verser cela dans le tuyau collecteur (sous diverses allures) à des multinationnale. C'est comme de manger trop et trop mal, et de payer ensuite les degats, c'et en amont qu'il faut apprendre, sadapter, pour etre fort, comme un soldat defendant sa jungle asiatique :-) Il y aura toujours une retraite , se serait inhumain, mais le tout, est que le poid financier ne soit pas trop lourds, donc pratiquer une politique ecologiste, en prevension d'une hygiene de vie , sobriété heureuse comme nous le disions et qui provoquait tant la risée dans les années 80-90. Et puis, se mettre en retraite doit pouvoir organiser la vie en mutualisant pas mal de choses encore trop cheres, que se soit les transports, la nourriture, mais demain , je suis persuadé que cet immence gaspillage de vetements, et leur achat frenetique sera modifié. Pourquoi changer de godasse et vetements tout les mois ? en achetant tout le temps.

  • Vathrass

    Vu la montée des eaux à venir, les tremblements de terre, les tempêtes ... Qu'ils se posent la question s'ils survivent ;)

  • zipozdem

    le probleme pour les jeunes de capitatiser n'est pas que de capitaliser pour soi meme. c'est de capitaliser pour soi meme, tout en financant le systeme actuel pour les autres dont ils ne bénéficieront peu....

    La retraite par répartition est sans doute le plus "juste" et "égalitaire" mais c'est une chaine de ponzi basée sur l'idée que la génération suivante sera plus nombreuse à travailler que l'ancienne...

    je pense que c'est entendable de dire à quelqu'un "prévoies pour ta retraite" si dans le meme temps on ne le ponctionne pas pour la retraite des autres....

    Je suis plutot pour une retraite "centralisée" et égalitaire comme l'est à peu pres la répartition, mais le systeme actuel est voué à l'echec...

    • myr78

      totalement d'accord avec cette analyse

Retourner à l’article