Le mystère «sidérant» d'un possible incident nucléaire fin septembre en Russie

NUAGE RADIOACTIF L’agence russe de météorologie a reconnu avoir enregistré des taux de ruthénium-106, un élément radioactif, très élevé dans l’atmosphère fin septembre...

—