Le mystère «sidérant» d'un possible incident nucléaire fin septembre en Russie

NUAGE RADIOACTIF L’agence russe de météorologie a reconnu avoir enregistré des taux de ruthénium-106, un élément radioactif, très élevé dans l’atmosphère fin septembre...

— 
Des taux anormaux de ruthénium-106, un produit de fission issu de l’industrie nucléaire, ont été détecté dans l’atmosphère  par des organismes de surveillance de la radioactivité de plusieurs pays européens entre fin septembre et le 13 octobre.
Des taux anormaux de ruthénium-106, un produit de fission issu de l’industrie nucléaire, ont été détecté dans l’atmosphère par des organismes de surveillance de la radioactivité de plusieurs pays européens entre fin septembre et le 13 octobre. — ANATOLII STEPANOV / AFP

Retourner à l’article