Sexisme, harcèlement sexuel ou «culture du troll»... On a discuté avec des étudiantes de l'école 42

TEMOIGNAGES Un article d'« Usine Nouvelle » a levé le voile sur le sexisme à l’école 42. On a interrogé quatre étudiants pour en savoir plus…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • atauhonis

    cocasse,Niel étant un précurseur des messageries pornos

  • PouetPouet

    C'est peut-être un peu le payback d'années à être déconsidéré par la gente féminine quand tu passais ton temps sur ton pc à coder. Quand j'étais au lycée, c'était loin d'être cool.

  • ChrisFromMonterey

    C'es de la faute des hommes si les femmes n'aiment pas les Maths !!!! n'aiment pas Coder !!!! n'aiment pas les Sciences !!!! Parce que en Europe comme ici aux US les universites sont interdites aux Femmes !!!

    • Amnesiz

      N'importe quoi...ouin ouin ouin

  • Xoxome

    Il y a quand même des vexations un peu ridicules. Recevoir un message à 4h d'un mec bourré qui l'aime bien, nous aussi en soirée avec des copines on l'a déjà fait à des mecs. C'est juste qu'il ose pas lui dire en face, et je trouve ça plutôt cool ce genre d'action. Si on n'a plus le droit de profiter de la deshinibation pour dire ce qu'on pense, tout devient beaucoup moins marrant (et les couples seront moins nombreux).

    • Lyana

      C'est un peu simpliste de résumer tout ça à un texto.

  • Pascal5633

    Je travaille dans l'informatique et je peux dire qu'au moins 4 femmes sur 5 sont des boulets qui se raccrochent aux branches, et font faire leur boulot par les autres.
    Par contre respect total au 20% restantes car c'est plus dur pour elles.
    Et je dirait aussi quand même que dans l'informatique on est content de voir des femmes !

    • ChrisFromMonterey

      Je vis dans la Silicon Valley et vous avez 100% raison. Les meilleurs des Inge qui sont des femmes sont généralement des managers, les autres des suiveuses. Pourquoi ne pas admettre que les femmes excellent dans d'autres domaines où les hommes sont quasi absents. Un très bon ami et Inge chez google et aussi philosophe et mathématicien, son épouse est psychologue et auteur, elle admet elle-même que les connexions du cerveau des femmes sont différentes. C'est comme cela.

    • ZZesteban

      Moi qui travaille aussi dans l'informatique, dans la vrai, pas dans ton monde fantasmé, je vois autant sinon plus de mec incompétent que de femmes ! @Chris: oui oui moi je travaille chez Facebook à poudlar et je te certifie qu'aucune étude sérieuse n'a montré de différences cognitives entre hommes et femmes... Enfin il y en a autant qu'entre deux hommes pas trop con ! Si tu es aussi rigoureux avec ton code qu'avec tes préjugés...ça doit être drôle de repasser derrière toi...

    • Manu1966

      Coté travail dans l'informatique, moi, j'en suis à 30 ans. La gente féminine étaient très rare mais pas absente et j'ai 10 fois plus d'expérience avec des hommes qu'avec des femmes. Je ne fais pas de différence entre les hommes et les femmes informaticiens, à 90%, ils sont mauvais et c'est de pire en pire.
      La conscience professionnelle est une chose rare.

  • AlgorithmiqueAsymptotique

    @lionelbis

    1) Faut arrêter de fantasmer là, faut fermer Wikipédia et aller à lire des livres de mathématiques car ça devient ridicule, elle n'a fait que traduire le mémoire de Menabrea et Babbage + des notes sur la méthode de Bernoulli.

    2) Non, c'est Alick Glennie.

    3) Pour la NASA, j'espère que c'était du sarcasme car sinon c'était très drôle. Est-ce que ce sont les mêmes statisticiens qui on dit que les femmes dirigent la Sillicon Valley mais que dans la réalité elles n'occupent que 11% des postes exécutifs et 5% dirigent des start-ups (dont Yahoo qui est en faillite et a connu le plus gros hacking de mails au monde) ?

    • Lyana

      1) Ada Lovelace est quand même la première à avoir écrit un algo structuré en programme.

      2) Non, Grace Hopper est bien à l'origine du COBOL ainsi que du premier vrai compilateur.

  • ElenaE

    @CorrecteurSemantique non, il n'y a pas de prérequis de savoir coder avant d'intégrer l'école ou pour réussir sa piscine. Je suis l'étudiante a 42, je n'ai jamais codé avant ma piscine. Nous sommes parfaitement libre de choisir pour qui on veut travailler après notre formation.

  • AntoineLaminare

    Surement le pire secteur social pour les nana et de loin.

    Ils sont tous à couvrir leurs agissements dépravés et sexistes par le "lulz" ou le troll.
    Dans les faits, ils font subir bien pire que ceux qui le font sans se cacher.

    Et après, on les entend dire que les femmes sont privilégiés, et font les victimes.
    C'est génération de jeunes complétement déconnectée et souvent avec une misère sexuelle prononcée, sont une plaie.
    Alors que globalement, dans la société française, les jeunnes hommes sont bien plus respectueux.

    C'est surement la conséquence de l'évolution de la condition féminine où certains n'acceptent pas de perdre leurs privilège et se radicalisent.

    Allez sur les forums de "gaming" fréquentés par ce type de population et vous verrez l'ampleur du phénomène.

    • stopitdumbass

      n'importe quoi.

  • jega44

    Non pas forcément POIROTHERCULE, il existe par exemple une école d'informatique sans professeurs qui délivre un vrai diplôme d'ingénieur : elle s'appelle exia.cesi et repose sur une pédagogie d'apprentissage par problématique. C'est selon moi beaucoup plus efficace que les écoles dispensant des cours magistraux.

  • kpocoff

    Et le mot troll signifie d'harceler malgré
    Que l'on dise que c'est de l'humour

    • mifefr

      un troll caractérise ce qui vise à générer des polémiques. Donc, troller, c'est créer artificiellement une controverse qui focalise l'attention aux dépens des échanges et de l'équilibre habituel de la communauté.

      Et le bouquet dans tout ça, c'est que tout le monde marche dedans...

    • Elthaim

      Si vous dites ça, c'est que vous ne connaissez rien à internet ou ce que c'est de troller.

    • mifefr

      source : wikipedia, l'encyclopédie d'Internet.

    • kpocoff

      Merci pour votre meilleure explication
      Mais la répétition du troll en fait un
      Harcèlement moral bien sûr pas sexuel
      Quoique...

  • lionelbis

    Le codage informatique est un travail sans risque et qui ne nécessite aucune qualité virile. Il suffit de le comparer à d'autres emplois où il y a pourtant beaucoup de femmes pour s'en rendre compte. Par exemple, en biologie ou en chimie il y a des risques de contamination.
    Il est anormal qu'il y ait si peu de femmes en informatique. Comment l'expliquer sinon par le sexisme ambiant.

    • Ferdinand2

      Cela fait une trentaine d'années que je travaille dans l'informatique, et pendant tout ce temps je n'ai jamais croisé une femme qui soit douée pour la programmation. Peut-être est-ce l'explication...

    • lionelbis

      Ada Lovelace a écrit le premier algo jamais écrit.
      Grace​​ ​​Hopper​​​ a créé le premier compilateur​ ​de​ ​l’histoire​ ​et​ ​le​ ​langage​ ​COBOL.
      Les programmes de la NASA doivent être irréprochables. Les équipes qui les conçoivent sont en majorité composées de femmes.
      Qu'on se le dise !

  • POIROTHERCULE

    L'école 42 ???
    Une école, c'est un endroit où il y a des profs, non ?
    Que je sache, ce n'est pas le cas de 42.

    • mifefr

      Encore faut-il ne pas inventer une définition pour paraître crédible.
      École : Établissement où l'on donne un enseignement collectif général.

    • CorrecteurSemantique

      Ceux qui "donnent un enseignement", je ne les appelle pas "on", je les appelle "professeurs". Il n'y en a pas à 42. Pour y réussir, il faut déjà savoir programmer avant d'arriver. 42 est fait pour attirer les petits génies de l'informatique qui serviront de chair à programmer pour les sociétés de M. Xavier Niels et ses amis.

    • Lyana

      Pas forcément, la plupart des formations labellisées Grande École du Numérique ne sont pas réalisées par des écoles traditionnelles. Et ce n'est pas plus mal.

Retourner à l’article