VIDEO. Mort de Johnny Hallyday: Johnny, une passion franco-française

PATRIMOINE S'il est adulé depuis plusieurs décennies en France, Johnny Hallyday est quasiment inconnu dans d'autres pays...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Manu1966

    Dans les années 60, 70 et début 80, la variété était verrouillée en France. Il était très difficile, voir impossible d'entendre ou de voir un artiste étranger.
    Et bien souvent, les français avaient le droit à la version française d'un tube anglo-saxon sans jamais entendre la version originale.
    Johnny n'a pas été le seul a profiter de ce système : Cloclo était aussi un grand adepte.
    Bien entendu, à l'époque, on ne disait pas d'où venait la musique originale.
    La France a vécu en autarcie complète pendant plus de 3 décennies. A moins d'être frontalier c'était difficile d'écouter de la musique Anglo-saxonne

    • pomlnb

      Il ne faut pas exagérer non plus. J'étais gosse au début des années 80, et j'ai grandi en entendant les Beatles, les Doors, les Pink Floyd, King Crimson, Santana, Guem, Miles Davis, Bob Dylan... Les seuls auteurs francophones que j'ai entendu à l'époque, c'était Brel, Ferré et Gainsbourg, donc pas vraiment des reprises américaines.
      La France était probablement fermée si on écoutait que la radio - et encore, j'ai le souvenir d'avoir entendu beaucoup de Jazz américain sur FIP - mais ça ne l'était pas du tout pour qui fréquentait les disquaires...

  • Banning

    Dieu merci à cette époque j’avais la chance de capter Radio Caroline...alors Johnny Hallyday....

  • DarkNaya

    C’est un peu normal
    Sur tout le reste de la planete les gens chantent en anglais
    Alors bon un mec qui chante en francais ca fait pas rever en dehors de la france

    • pomlnb

      Gainsbourg est pourtant assez culte aux USA et aux Japon, notamment dans le milieu de la musique, notamment pour Melody Nelson, il est régulièrement repris (par exemple par Beck ou Placebo) ou samplé (par exemple par Massive Attack ou Mirwais). Piaf est connue à l'étranger. Mireille Mathieu est connue au Japon.
      C'est plutôt un problème de manque d'originalité et de talent. Les américains n'ont aucun intérêt à écouter un type qui chante en français leurs propres chansons mais en moins bien...

  • pomlnb

    Je ne vois pas trop pourquoi il aurait été connu hors de France. Il n'avait pas de talents particulièrement exportable. Il s'est contenté de reprendre les standards américains, puis de les pasticher, puis de faire de la variété. Les français le qualifiait de bête de scène - c'est vrai qu'il était plus mobile que Dutronc ou Souchon, c'est pas dur - mais bon, c'est plus difficile à vendre à un pays qui a James Brown, Elvis Presley, Bruce Springsteen, Iggy Pop, Lux Interior ou à un autre pays qui a eu les Rolling Stones et les Beatles à coté d'eux, Johnny, c'était un chanteur de bal de village au niveau jeu scénique et capacité à entraîner les foules.
    Ma belle-mère allemande a toujours cru que Johnny était un chanteur parodique, comme les Frères Jacques.

    • well

      Tout à fait, sans oublier les véritables pères du Rock 'n' roll, Bo Diddley ou Chuck Berry qui ont inspiré tous ces artistes cités, ainsi que Johnny.

  • Savoyons

    Johnny était un chanteur de pur fabrication française malgré sa vie à Los Angeles où il n'était pas du tout connu juste un citoyen lambda en Amérique mais bon faire croire qu'il était connu partout faisait partie de la promotion pour les disques à vendre

    • JPMK

      Comme beaucoup d'autres et pas seulement qu'en France....

Retourner à l’article