Le président libanais accuse l'Arabie saoudite de «détenir» Saad Hariri

LIBAN « Rien ne justifie qu'il ne revienne pas après 12 jours », a notamment déclaré Michel Aoun…

—