«Paradise Papers»: Apple, Nike, Lewis Hamilton s'ajoutent à la liste des entreprises mises en cause

PARADIS FISCAL Après la Reine d’Angleterre, le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross et des ministres brésiliens et russes, c’est au tour de Nike, Apple et Lewis Hamilton d’être accusés…

— 

Illustration Apple
Illustration Apple — Richard B. Levine/NEWSCOM/SIPA

Retourner à l’article