12 Contributions

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • varaine

    400 nouveaux avions A 320 vendu , et la pollution qui va avec . Elle est pas belle l'escroquerie .

    • bluntman404

      L'escroquerie ici c'est la COP, de belles paroles, mais absolument aucune obligation pour les pays signataire.Quant aux avions, ils représentent une petite partie de la pollution. Mais je suppose que de remplacer tous les trajets en avions par les voitures/trains/bateaus est beaucoup moins polluant ;)

    • vadaka

      Bien sûr que vous avez raison. La pollution générée par 4 porte containers dans une traversée pollue autant que toute la flotte automobile mondiale. Les bateaux de croisière ne sont pas en reste mais chut!

  • Bouhouhou

    Ce coup ci ils sont prudent, plus de banquise en 2050, al gore l'avait prédit aussi pour 2001, puis 2005.

    Toujours aucun navire qui emprunte les nouvelles voies maritimes libérées de la glace, c'est à rien n'y comprendre...

    la population des ours polaire a été multiplié par 5 en quinze ans. Il y a moins d'ouragan qu'au siecle dernier et le précédent et non ils ne sont pas plus intenses

  • OnDitProvinceSAvecUnS

    Vous etes tous à la rue avec vos méthodes qui ne feront que retarder l'inexorable, dans le meilleur des cas.
    Quand parlera t-on de limiter les naissances ?
    Comme dit l'autre, la croissance infinie dans un monde fini n'a aucun sens.

  • Manu1966

    des nouvelles de la COP22 ?

  • Pouilllot

    la video est complètement idiote.

    • Manu1966

      Parfaitement d'accord.

  • lionelbis

    Les scientifiques tirent la sonnette d'alarme... et tout le monde s'en fout
    Puis se plaignent quand une cata leur tombe dessus.
    L'inconséquence des humains est lassante.

    • vadaka

      Les islandais ont pris le problème à l'envers: traiter l'air!. Les chinois s'emploient aussi à développer des systèmes de traitement de l'air et seront en tête sur ce marché sous peu. Chez nous, on préfère taxer l'automobiliste, c'est plus rentable!

  • gerbert

    Que l'homme pollue son environnement par son activité (pesticides, perturbateurs endocriniens, ...c'est indiscutable. Les dégâts matériels et humains sont de plus en plus importants, c'est indiscutable, nous sommes de plus en plus nombreux et envahissons de plus en plus les terres vierges.
    Et sur ces points là, il faut effectivement agir et vite.
    Mais le climat n'est pas une constante. La dernière glaciation a eu lieu entre 110000 et 10000 ans et le début et la fin de cette période ont été brutaux, sur quelques années.Les glaciers descendant jusqu'à Lyon, quand ils ont régressé, n'ont pas attendu la révolution industrielle. Le niveau de la mer a remonté de 130m envahissant la Manche.
    Oui pour la COP XXX, mais pas pour nous tirer des balles dans le pied.

  • cyclarc

    Dire qu'il suffirait d'appuyer sur un bouton pour régler le problème du réchauffement climatique...

  • ciseau

    ça fait maintenant pas mal d'années que le temps presse! Mais je ne vois pas beaucoup d'efforts réalisés. Nous sommes toujours plus nombreux sur notre planète et nous continuons à bien la pourrir. Tant que le pognon mènera le monde, je ne pense pas qu'il y ai grand changement... Malheureusement!

  • Lepami

    Il n’y a aucune technologie qui nous permet d’influencer les données climatiques et les températures globales dans une échelle de temps aussi courte.
    La seule chose que l’on peut faire aujourd’hui c’est mettre en place des actions pour amortir le choc qui s’annonce pour nous et tous les autres êtres vivants présents sur cette planète.
    Je renvoie aux ouvrages suivants pour garder les pieds sur terre et arrêter de rêver:
    « comment tout peut s’effondrer »
    Pablo Servigne Raphael Stevens
    Édition Seuil
    « Petit traité de résiliance locale »
    Édition Charles Léopold Mayer
    « Manuel de transition »
    Rob Hopkins
    Édition Ecosociété

  • S00999

    Il est déjà trop tard !

    • lionelbis

      c"est vrai...

    • zinou

      Peut être pas encore ... s'il y avait volonté politique de tous les pays mais force est de constater que l'Europe et le monde se sont embarqués dans une course à la croissance, au gaspillage, à la pollution que plus rien ne peu arrêter. Pour preuve l'histoire du Glyphosate ... Une seule chose peut encore faire bouger les choses : que les citoyens des pays riches prennent enfin leurs responsabilités et EXIGENT (pas demandent) la prise en compte des nouveaux défis ! Je suis sûre que si des millions d'européens étaient décendus dans la rues, l'Europe aurait voté plus facilement la fin des pesticides. Si le peuple ne fait rien, il n'y a AUCUNE raison pour que les élites se bougent vu que ce sont elles qui récoltes tous les bénéfices des politiques qu'elles mettent en place ! Il faut que l'on se bouge !

  • max itonni

    en me basant sur les faits- tout ces exemples de banquise fondante, tornades- je trouve meme inutile de se justifier avec un homme destructeur, une cop21 à respecter, des etudes qui prouvent que. nous avons des technologies extraordinaires aujourd'hui. et on en decouvre d autres. on a le pouvoir d'agir sur les élements. à petite echelle bien sur. mais si tout le monde s'y met, ce sera tres vite à moyenne puis grande echelle. il faut simplement que tout le monde s'y mette. cela coutera cher, mais pas aussi cher que ce qu n payera dans 20 ans. on peut reperer les temperatures trop elevees, il faut fabriquer de quoi les refroidir. les gulf stream est trop chaud et fait fondre les banquises. mais il redescend bien plus froid qu avant, refroidissons le avec une partie de son courant froid. on sait fabriquer de grandes tours flottantes bourrées de photovoltaique, envoyons les sur les mers trop chaudes qui forment les ouragans; elles ne baisseront que d un demi degré, mais dans quelques années, avec toutes celles construites, on baissera de 3/4 voir un degré. plus de ces ouragans. je rêve? sans doute. mais j'y crois. si on veut, on peut. parce que aujourd hui, on a les moyens technologiques et les connaissances;

Retourner à l’article