En cas d'attentat de masse, «nous pourrions revenir à l'état d'urgence», estime Gérard Collomb

SECURITE S’il y avait un meurtre de masse, le Premier ministre n’exclut pas de revenir à l’état d’urgence…

—