Météo: Arrêtez de dire que c’est l’été indien, c'est faux

CHALEUR Même Joe Dassin savait que cette expression ne s’applique qu’à l’Amérique du Nord…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Steph17974

    en tout cas dès mercredi prochain nous seront emplis de nostalgie en entrant dans l automne humide et froid et la promesse d un hiver rugueux et la nuit tombante à 17h 30 des le dernier dimanche d'octobre.....

  • Pilate59

    Valdivarius dans fond tu as raison, nous ne sommes pas en Inde, mais on les a toujours appelés indiens car Colomb pensait arriver aux Indes. On devrait dire Amérindiens ou Indiens d'Amérique. Ou Native American comme au USA quand on veut être précis. Mais les canadiens qui vivent egalement avec eux les appellent aussi Indiens comme la plupart des américains. Alors ne soyons pas plus royalistes que le Roi...

  • Toopee

    L'été indien est terminé pour nous, je peux vous le confirmer, fait frette à Montréal!

  • Lyli89

    on s'en fiche du nom qu'on peut donner à cette météo clémente ! le plus important c'est de profiter des quelques beaux jours qui sont devant nous avant de devoir remettre le chauffage et les manteaux !! vive le petit barbecue de ce midi, peut-être "le dernier de la saison" !!

    • delairsvp

      On s'en fiche pas. Vous vous enfichez ...et on s'en fiche !

  • Valdivarius

    Oui enfin à la base il n'y a pas d'indiens en Amérique non plus...

  • Ferdinand2

    Bien sûr que c'est faux, nous sommes en France, c'est donc l'été français...

    • Trinidad2

      Les canadiens ne sont pas en Inde...

  • Hgegag

    Pour moi c'est économie de chauffage

  • gui62

    Cette expression vient du fait que les Indiens profitaient de ce redoux pour s'enfoncer dans les forêts et retourner à la chasse

  • Letavia

    Mes grands-parents et mes parents bourguignons n'avaient pas encore entendu M. Dassin et sa chanson. Ils disaient « arrière-saison » pour qualifier un été qui s'éternisait en automne.
    Il y a pourtant eu des Indiens en France, mais c'était au tournant du XIX et du XXe siècle, ils faisaient partie de la troupe de M. William Cody, le ci-devant Buffalo-Bill.

Retourner à l’article