Éducation sexuelle: Une rumeur sur les cours à l'école refait surface sur internet

FAKE OFF Non, la masturbation n'est pas enseignée aux enfants en maternelle...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Placida

    Merci à 20 minutes pour cet éclairage bienvenu, mais il manque quelque chose pour les parents qui se laissent berner par cette rumeur à chaque vague où elle réapparaît (avec celle sur la "théorie du genre"). Je suis allée visiter le site eduscol, j'ai cherché comment serait abordée la sexualité et tout ce que cela englobe en maternelle ou en primaire, et tout ce que j'ai trouvé ce sont des fiches s'adressant aux collégiens me semble-t-il (en fait aucune notion d'âge ou de niveau de classe n'est indiqué). C'est bien connu que la peur et le manque de connaissance alimentent les rumeurs, les premiers à croire ces rumeurs et à les re-diffuser sont ceux qui ne cherchent pas à comprendre et attendent que les informations leurs tombent toutes seules sous leurs yeux. Alors le mieux pour enrayer cette fake news, ce serait de nous expliquer clairement ce qui est compris par "éducation sexuelle" en maternelle et en primaire. Merci de développer s'il ne s'agit pas uniquement d'expliquer que les bébés viennent du ventre de la maman, mais aussi d'expliquer par le dialogue les différences physiologiques entre filles et garçons, les différences sociales et stéréotypes, les limites du corps de chacun, ce qu'est l'amour etc... enfin je ne sais pas si c'est de tout ça dont il s'agit, mais dites-le nous, s'il vous plaît, chers journalistes, et dans quel but de la part de l'éducation nationale, car en théorie, les parents ont aussi et surtout leur rôle à jouer dans ce domaine pour apprendre tout cela à leurs enfants.

  • pomlnb

    C'est à se demander si les gens qui propagent ces rumeurs ont des enfants... Comme s'il fallait expliquer à un enfant de maternelle comme se masturber ! Ils découvrent ça très bien tous seuls, merci pour eux ! En fait, il n'y a pas trop le choix en tant que parents, il faut bien parler de la masturbation pour expliquer à l'enfant que c'est certes une activité super agréable, mais que ça fait partie de la sphère privée et qu'on évite donc de le faire en public...
    Quant à l'éducation sexuelle, oui, il faut le faire très jeune. Ne serait-ce que pour lever les sujets d'inquiétudes (type un petit garçon qui découvre le décalottage et s'inquiète d'avoir abîmer son pénis), pour répondre aux questions existentielles (d'où je viens, où j'étais avant de naître, comment on fait un bébé...) et pour expliquer ses droits (le fait que personne n'a le droit de toucher son sexe sans son accord pas même un éducateur ou un médecin par exemple). Et ce n'est pas au lycée que ces points se posent, c'est à 3-4 ans.

  • DocHollyday

    Une vieille fake news très appréciée des habituels extrêmes...

  • Lnaoned44

    Et c'est Marlène Schiappa qui donnera les cours.

  • Claranet

    Le retour de la vengeance de la Manip pour Tous & Co !
    Ils ont déjà sévis sous Hollande, avec la même rumeur... Ils ne savent plus quoi inventer !
    Publié le28/08/18 à 16h48

  • pierrot69130

    Nous vivons dans un monde étrange où plus nous avons accès à l'information plus nous sommes désinformés, confrontés à des mensonges, des calomnies, des ragots, de la propagande politique cachée. Soyons vigilants, ne nous laissons pas manipuler comme le sont les citoyens américains par exemple.

  • Ketzalcoatl

    Chacun y va de son petit commentaire mais presque personne n'a pris le temps de lire le document en entier! Ceux qui l'ont fait, qui sont en plus dans l'enseignement et sont, de surcroît, en mesure de parfaitement comprendre le français, ont bien compris que la polémique est ridicule.

  • Retirado

    Nauséabond. Au lieu d'avoir le courage de dire aux parents ce qui est enseigné, à quel age et par qui, j'insiste, par qui, on dément.
    Parents, il y a tant à lire sur les circulaires successives de l'éducation nationale et leur obscure clarté, lesquelles insistent sur la tolérance sans décrire les pratiques concernées.

    • Claranet

      C'est une fake news, l'éducation nationale n'a rien à expliquer. En plus elle est déjà sortie il y a 4 ans, les gens n'ont plus de mémoire ou quoi ?

    • justinptitmo

      Bah non, l'éducation explique qu'il faut être intolérant, ça coule de source

  • Ghodo

    Ils faut se mettre d'accord mes amis si parfait !! On libère les sites X et on parle d éducation sexuel ???

  • zinnia

    Invraisemblable bla bla de ce Frédéric Jésu et de son comparse "aufildesjours" !!!!
    Si vous voulez discerner qui ment et qui dit la vérité, comparez cette logorrhée verbeuse aux paroles du professeur Joyeux (réhabilité malgré la hargne de l'Ordre) et du professeur Berger...Y a pas photo .

    • JPMK

      Non il n'est pas réhabilité,le conseil de l'ordre n le reconnait tjrs plus.Il n'a obtenu cette "réhabilitation" sur la forme et non sur le fond

    • justinptitmo

      Bah oui, à l'école, on t'explique qu'il n'y a rien de mieux.. Et tu y crois? C'est qui le mouton?

  • aufildesjours

    Frédéric Jésu (pédopsychiatre, administrateur et vice-président de Défense des Enfants International - DEI) écrit ceci : "Le pédopsychiatre Maurice Berger, chantre de la thèse de l’“échec de la protection de l’enfance”, en est devenu, au prix d’habiles mais malhonnêtes outrances, la tête de proue médiatisée et l’inspirateur à peine occulte. Leurs démarches convergentes se présentent sous le vernis d’un discours pseudo-scientifique, se parent même des attributs de la défense des droits de l’enfant, mais s’avèrent en réalité idéologiques et démagogiques. Quand elles entreprennent de dénoncer en bloc les principes de base, le coût et l’efficacité du dispositif de protection de l’enfance, elles visent en réalité à remettre en cause son existence même. …/… Maurice Berger biaise et dramatise délibérément les questions qu’il pose – celles du travail et des limites du travail autour des relations parents/enfants, celles de la place des psychiatres dans ce travail. Surtout, il n’y apporte guère de réponses, si ce n’est la mise à l’index du principe même d’une assistance éducative intégrant les parents et la promotion concomitante d’échelles d’évaluation des compétences de ceux-ci qui est à la démarche d’aide ce que le grand inquisiteur épiscopal de la Contre-réforme est au procureur de la République. Quant aux enfants, leur vie quotidienne et leur avenir semblent n’avoir d’autres perspectives que de se laisser passivement conduire et organiser entre l’hôpital de jour (et ses prix de journée) et leurs familles d’accueil (et leurs bonnes volontés).". On notera que son comparse, le professeur Joyeux a été radié de l'ordre des médecins ! Pour Berger, notons encore qu'il a usurpé l'identitité du Docteur Brazelton pour faire croire aux magistrats et aux élus que ce calendrier qui régit le temps de vie d'un enfant avec son pères serait d'usage courant aux USA ! Je suis toujours très surpris que certains médias n'exercent aucune vérification...

    • etsiondisaitlaverite

      Si les médias "exerçaient une vérification" vous ne seriez pas publié, et d'une manière générale, on n'aurait pas à s'insurger contre leurs propagande. Pour info le Professeur Joyeux exerce toujours, il n'est pas radié. entre autres.

    • JPMK

      etsiondisaitlaverite::
      La vrais expression est n'est plus "radié" mais il n'a obtenu cette réintroduction que sur la forme et non sur le fond...
      Le conseil de l'ordre ne le reconnait tjrs plus !!

    • justinptitmo

      L'avis d'un professeur qui n'est pas celui d'un consensus scientifique mérite d'être questionné (même si c'est un professeur). Et dans la majorité des cas, s' il est farfelue, il est réfuté. Il faut savoir raison garder

    • Benmoh57

      En tant que grand parent :" cela n a rien à voir avec le sujet de ce qui est dénoncé par des dizaines de milliers de personnes en France .a savoir :" la ruine de l enseignement en France qui fait que fabrique des cancres.......et que l on déshabille Paul pour habiller Jacques , car on va obligatoirement retiré 2 ou 3 heures de calcul , de français, d histoire, de géographie,d instruction civique, ... pour enseigner quelque chose d utile, de primordial, ....., mais dont ce n est pas à l école ni aux enseignants de le faire , et l âge de 6 ou 7 ans ... bof .la sexualité ce n est pas à l instituteur de l expliquer à mon petit fils .il l apprendra comme des millions de personnes l ont appris .( naturellement, le moment adhequoi)

  • amamia

    Une reponse d'une pédopsychiatre à votre journal qui n'en a cure
    mais bon cela vaut le détour..surtout lorsqu'on découvre les capture d'écrans des fameuses recommandations...ça fait froid dans le dos......Pros contre l'éducation sexuelle (telle que présentée par les grands pontes OMS et IPFF et cie)

  • Tadam

    Sale !

  • eskobar

    va falloir qu un général de Gaulle bis prend le pouvoir, URGENT.

    • justinptitmo

      Pourquoi?

  • rati

    A t on besoin de l'école d'ailleurs pour cela ?

    • Popy77

      Très bonne réflexion !
      Est-ce bien le rôle de l'école ?
      Personnellement j'ai du mal à faire confiance à des personnes que je ne connais pas pour "éduquer sexuellement" mon enfant ! Il me semble que c'est le rôle des parents ! Non ?

    • justinptitmo

      Non, la vie ne se réduit pas aux parents

    • pomlnb

      @Popy77, et si les parents sont démissionnaires ou incompétents, du coup, c'est par grave, on laisse l'enfant à sa future misère sexuelle et on le laisse être une cible facile pour les prédateurs sexuels ?

Retourner à l’article