10 Contributions

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • claudelouis1

    AVEC l'espoir pour "nos" jeunes qu'il se se fassent "couper l'herbe sous le pied" et la dissolution de cette "centrale agricole"...

  • bouzook

    laissons faire la justice ...

  • bouzook

    ha l'hypocrisie, et quand un terroriste fonce sur la foule en voiture on condamne le vendeur de la dite voiture ?

  • Gustav56

    On trouve en bureau tabac/presse , des bongs , des mélangeurs , des paquets de feuilles spécial "spliff" et des filtres "carton" , c'est surement pour préparer la tisane à mamy ?! ^^

    Hypocrisie de ce pays , complètement à la ramasse.

  • pmxr

    C'était le fourniture du matériel uniquement ? Ou avec les semences?

    • yatropdec

      oui, comme indiqué dans l'article....

  • gollum34

    @AntoineLaminare
    +1

  • yatropdec

    ils vendent le matériel mais ne sont pas responsables de ce que les clients en font.
    C'est un peu comme si on s'en prenait à une grande surface car un meurtre a été commis avec un couteau acheté chez eux..Mais bon on dirait bien que les petits cultivateurs sont dans le collimateur en ce moment

    • pmxr

      Je vois en vente dans certains bureaux de tabacs, des trucs en verre pour fumer quoi exactement ... je ne saurais répondre !

    • claudelouis1

      Peut-être qu'il faudrait distinguer "matériel et matériel" les Amis perplexes ...

  • ctencorepossible

    Décidément ils n'ont honte de rien. Les flics ont pour mission de protéger les vrais trafiquants, ceux qui financent le grand banditisme et le djihadisme et de s'attaquer aux simples consommateurs qui préfèrent cultiver pour ne pas alimenter la filière.

  • gabriel73

    mouai...
    pas sur que ce soit la cible la plus interessante. ça génère de la TVA.
    parcequ'à c'compte là, faudrait aussi s'occupait des vendeurs et producteurs d'alcool...

  • AntoineLaminare

    Les bouquins sur la culture du cannabis sont légions à la FNAC et cela depuis une vingtaine d'années à ma connaissance.
    Les outils de culture et les engrais n'ont rien de différents avec la culture en hydroponie classique.
    Bref, les gendarmes se sont pas foulés, ils ont juste perquisitionnés les magasins, et sont intervenus auprès des clients recensés.
    Ils feraient mieux de se concentrer sur la vente de drogue importée, qui elle, entretient les réseaux mafieux, contrairement au pauvre type qui fonctionne en auto production pour justement éviter de financer ce cercle criminel aux implications graves. (vente d'armes, terrorisme, prostitution, drogues dures, etc)

Retourner à l’article