VIDEO. Mort de Pierre Bergé. De «Têtu» au «Monde», un patron de presse véhément

DÉCÈS Avant de devenir président du conseil de surveillance du «Monde», Pierre Bergé avait investi une partie de sa fortune dans les médias dès 1987…

— 

Pierre Bergé en 2009
Pierre Bergé en 2009 — BALTEL/SIPA

Retourner à l’article