Affaire Kerviel: Non-lieux dans deux enquêtes où l'ex-trader accusait la Société Générale de manipulations

JUSTICE L’ancien trader accusait la banque d'« escroquerie au jugement » et de « faux et usage de faux »…

— 

Jérôme Kerviel le 15 octobre 2015 devant le tribunal administratif de Paris.
Jérôme Kerviel le 15 octobre 2015 devant le tribunal administratif de Paris. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Retourner à l’article