GM&S: «Nous ne sommes pas loin d'une solution», affirme Bruno Le Maire

SOCIAL Le ministre a cependant réitéré son appel à la levée immédiate du blocage du site de PSA à Sept-Fons dans l’Allier…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Mauroquhon

    "Nous ne sommes pas loin d'une solution", affirme Bruno Le Maire.
    La fermeture définitive du site, par exemple ?

  • Jeff92250

    Perso critiquer PSA qui a ete Fidel est inadmissible de la part du gouvernement et des syndicats de GM&S. Ils oublis qui a commandé des pièces depuis très longtemps. Il faudrait arrêter avec eux. En plus ils mettent en péril la production d'une entreprise française. Trop facile de dire aux autres d'investir. Que Renault on est autant dans la durée ou l'état.

  • PierreWanadoo

    À la place de PSA et de Renault je me retirerais complètement et laisserais tomber toute aide à des employés qui par leur attitude ne la mérite pas, arrive un moment où trop c'est trop.

  • bmaroy

    Cela augure bien mal des réformes à venir.
    La seule solution raisonnable : c'est la prison.
    Les syndicalistes ne sont pas au dessus des lois.

  • Drtifti

    Comment peut-on en arriver à bloquer une autre entreprise ??
    Mais que fait la police ? Franchement, je n'arrive pas à comprendre comment ce blocage peut subsister plus de quelques heures.

  • VoltFr

    Ils disent qu'ils veulent sauver leur entreprise mais toutes leurs actions ne font que précipiter sa disparition; Bravo.

  • coffrapattes

    Et bien moi je souhaite bien du courage à qui reprendra ces énervés. J'ai subit 3 licenciements économiques avec tous mes collègues, jamais je n'ai vu ce comportement inutile et agressif.

Retourner à l’article