Greenpeace manifeste devant l’EPR de Flamanville pour interpeller Nicolas Hulot

NUCLEAIRE « Il ne doit pas donner l’autorisation de démarrer l’EPR. L’EPR est dangereux », a déclaré le chargé des questions nucléaires de l’ONG…

— 

Vingt-quatre militants de Greenpeace ont manifesté ce mercredi devant le chantier de l’EPR de Flamanville.
Vingt-quatre militants de Greenpeace ont manifesté ce mercredi devant le chantier de l’EPR de Flamanville. — CHARLY TRIBALLEAU

Retourner à l’article