Des Casques bleus congolais, accusés d’abus sexuels, sur le point de quitter la Centrafrique

RAPATRIEMENT C'est le gouvernement congolais qui a pris la décision de retirer ses troupes sous commandement onusien...

— 

Des casques bleus dans la capitale centrafricaine, Bangui, le 2 octobre 2014.
Des casques bleus dans la capitale centrafricaine, Bangui, le 2 octobre 2014. — PACOME PABANDJI / AFP

Retourner à l’article