Roland-Garros: Benjamin Bonzi, trop mauvais pour s’entrainer surplace, mais assez bon pour passer un tour

TENNIS On tient notre premier héros français de la quinzaine...

— 

Benjmain Bonzi, le 28 mai 2017 à Roland-Garros.
Benjmain Bonzi, le 28 mai 2017 à Roland-Garros. — François-Xavier MARIT / AFP

Retourner à l’article