Nadine Morano: «Si Macron était une femme, ce serait une sirène qui attire ses proies vers le fond»

POLITIQUE Après la nomination d’Edouard Philippe, maire Les Républicains du Havre, au poste de Premier ministre, Nadine Morano compare Emmanuel Macron à « une sirène qui attire ses proies vers le fond »…

— 

Après la nomination d'Edouard Philippe, Nadine Morano compare Emmanuel Macron à «une sirène qui attire ses proies vers le fond».
Après la nomination d'Edouard Philippe, Nadine Morano compare Emmanuel Macron à «une sirène qui attire ses proies vers le fond». — Thomas Samson AFP

Retourner à l’article