«Les Fantômes d’Ismaël» s'apprêtent à hanter la Croisette, Desplechin n'a même pas peur

FESTIVAL DE CANNES C’est au film français « Les Fantômes d’Ismaël » qu’il revient de faire l’ouverture du Festival de Cannes, ce mercredi soir. Un honneur que son réalisateur Arnaud Desplechin assume sans pression…

—