Présidentielle: Cette campagne est-elle d’une violence inédite?

GROS MOTS « Assassinat » « dégueulasse », «malhonnête », gifle, jets d’œufs et de farine, la campagne présidentielle est marquée par une violence verbale et des agressions… 

— 
François Fillon a été enfariné à l'arrivée de son meeting à Strasbourg. (Illustration)
François Fillon a été enfariné à l'arrivée de son meeting à Strasbourg. (Illustration) — SIPA

Retourner à l’article