Mim: Le tribunal de commerce accepte deux offres partielles de reprise, 800 emplois menacés

JUSTICE Les salariés de l’enseigne de textile espéraient le choix d’une autre offre, qui promettait de conserver la quasi-totalité des salariés…

—