L'ombre du nettoyage ethnique derrière les affrontements au Kénya

KENYA Les émeutes qui ont suivi le scrutin présidentiel ont fait plus de 250 morts...

— 

A Kisumu, 48 cadavres, la plupart présentant des blessures par balles, ont été apportés dans la nuit de lundi à mardi à la morgue de Kisumu, dans l'ouest du Kenya, après de nouvelles émeutes, a déclaré à l'AFP un employé de la morgue. La police en a transporté sept autres dans la matinée.
A Kisumu, 48 cadavres, la plupart présentant des blessures par balles, ont été apportés dans la nuit de lundi à mardi à la morgue de Kisumu, dans l'ouest du Kenya, après de nouvelles émeutes, a déclaré à l'AFP un employé de la morgue. La police en a transporté sept autres dans la matinée. — Tony Karumba AFP

Retourner à l’article