VIDEO. Vendée Globe: C'est un cachalot qui a contraint Kito de Pavant à l'abandon

VOILE Un petit film retrouvé sur le disque dur du skipper héraultais donne enfin une explication à cette avarie soudaine…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Sosso2017

    « La mer n’est donc pas assez grande ! La technologie nous permettra-t-elle un jour d’éviter ce genre de collision ? », s’interroge Kito de Pavant.
    Je ne peux que répondre ceci à ce Monsieur Kito : Vous êtes juste sur le territoire d'un animal marin, et vous, animal humain vous n'avez rien à y faire. Donc, si !, la mer est assez grande pour que ses habitants puissent y vivre et s'y déplacer librement et la présence d'intrus n'y est que peur recommandée.

  • valy1

    Ce serait un animal entré en collision sur la terre ferme avec une voiture (sanglier, chevreuil, ...), vous auriez le lobby des chasseurs à hurler : "vous voyez, il faut tous les abattre ! Il y en a trop !".

  • MONACO23

    J'adore cette mentalité de nanti : il n'en avait déjà strictement rien à faire de laisser son bateau (même s'il en était ainsi il aurait pu au moins faire croire être navré) et à présent il estime qu'il y a assez de place pour que le cachalot lui laisse la priorité. C'est écoeurant et j'ai bien plus d'admiration pour ce digne animal (je prie pour qu'il s'en soit sorti) que pour ce navigateur qui se la joue superman des océan.

  • SandrineNani

    On s'en fiche de ton bateau !!! Comment va ce pauvre animal surtout !!!
    Sandrine R.

    • cyclarc

      J'espère que je me trompe pas, mais à mon avis, il a pas du sentir grand-chose...

    • AnteBorg

      Les navigateurs sont les premiers à vouloir croiser une mer riche de vie.
      Maintenant, il est impossible de savoir si l'animal a survécu, donc mieux vaux prévenir que guérir. Comme il le suggère, installer un radar anti-collision, permet d'éviter ce genre d'incident et faire que l'animal soit sain et sauf. Cela existe mais il doit s'agir d'une question de poids. Si on impose ce genre de matériel sur tous les voiliers, les concurrents seront à égalité.

  • graining

    Existera t'il un jour des moyens pour éviter ces rencontres en mer?

    Réponse : Il faudrait alors qu'il ne s'appelle plus un cache à l'eau !!

    • cyclarc

      C'est assez !!!

  • Pouilllot

    C'est comme les accidents de la route : c'est toujours la faute aux platanes, zut ! en plus, ici, c'est un gros platane qui est dons *son* élément...

  • tulesverraplus

    Incroyable que fout un cachalot dans la mer ! il faut vite me liquider tout ça .

Retourner à l’article