En pleine affaire Fillon, le Parlement a-t-il voté un amendement qui «protège» les infractions «occultes»?

JUSTICE Pour les infractions «occultes» ou «dissimulées», une date butoir de 12 ans a été mise en place...

— 

Assemblée nationale (illustration).
Assemblée nationale (illustration). — NICOLAS MESSYASZ / SIPA

Retourner à l’article