Un risque de refroidissement de l'Atlantique Nord plus fort que prévu, selon des chercheurs du CNRS et de l'université de Bordeaux

ENVIRONNEMENT Les travaux de scientifiques sur la mer du Labrador montrent que les changements climatiques pourraient conduire dès le XXI e siècle à une baisse de température dans l'Atlantique Nord...

— 

Un groupe de chercheurs a mis au jour un risque accru de refroidissement des eaux de l'atlantique Nord au XXIe siècle.
Un groupe de chercheurs a mis au jour un risque accru de refroidissement des eaux de l'atlantique Nord au XXIe siècle. — Giovanni Sgubin /EPOC

Retourner à l’article