Irak: «Malgré la libération de Mossoul-Est, dans ma famille, on est d’accord pour ne jamais revenir»

REPORTAGE Environ 30.000 Irakiens ont regagné Mossoul-Est ou ses environs depuis fin janvier et la reprise de la région à l’Etat islamique. Mais dans les camps de déplacés de Debaga ou Khazer, rentrer tout de suite fait parfois peur…

— 

En partenariat avec Unicef, l'ONG Terre des hommes gère à Debaga des "Child youth center", l'équivalent de nos centres de loisirs
En partenariat avec Unicef, l'ONG Terre des hommes gère à Debaga des "Child youth center", l'équivalent de nos centres de loisirs — F. Pouliquen / 20 Minutes

Retourner à l’article