L'armée libanaise visée, tout un symbole

ANALYSE Un général a été tué mercredi matin dans un attentat à la voiture piégée...

— 

Un général de l'armée libanaise, proche du candidat favori à la présidence et responsable des opérations contre des rebelles islamistes l'été dernier, a été tué mercredi dans un attentat qui a fait quatre morts dans une banlieue chrétienne de Beyrouth.
Un général de l'armée libanaise, proche du candidat favori à la présidence et responsable des opérations contre des rebelles islamistes l'été dernier, a été tué mercredi dans un attentat qui a fait quatre morts dans une banlieue chrétienne de Beyrouth. — AFP

Retourner à l’article