Primaire à gauche: «Si la Commission européenne n'est pas d'accord avec mon programme, ce sera "merci, au revoir"», affirme Benoît Hamon

INTERVIEW A trois jours du second tour de la primaire à droite, Benoît Hamon se confie à « 20 Minutes » sur la fin de la campagne mais aussi sur son programme présidentiel…

— 

Le candidat à la primaire PS Benoît Hamon, le 15 décembre 2016 à son QG dans la tour Montparnasse à Paris
Le candidat à la primaire PS Benoît Hamon, le 15 décembre 2016 à son QG dans la tour Montparnasse à Paris — JOEL SAGET / AFP

Retourner à l’article