Amnesty International victime d'une tentative d'espionnage par une fausse ONG

CYBERCRIMINALITE Voiceless Victims, « organisation pour la défense des droits humains », avait pourtant tout d’une vraie structure...

— 

Un bus de l'ONG Amnesty International
Un bus de l'ONG Amnesty International — Kriz Krystof/AP/SIPA

Retourner à l’article