Référendum italien: L'euro au plus bas depuis mars 2015 face au dollar après la victoire du non

MARCHES La démission de Matteo Renzi ouvre une période d'incertitudes pour l'économie italienne qui reste à la traîne en Europe...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • JDif

    On nous disait tant de bien de ce jeune et sémillant chef du gouvernement italien qui vient d'être remis à sa place par les électeurs de la Péninsule. Lui, au moins, il était libéral, quoique de gauche, et savait réformer. Seulement voilà, il ne réformait sans doute pas dans le sens souhaité par la population! Comme d'ailleurs chez nous, le gouvernement actuel, et le futur annoncé encore plus! Alors espérons qu'ils auront chez nous le même sort qu'en Italie!

  • phiphi45

    Ah le pouvoir de l'argent ! Le gouvernement tousse et l'euro chute. Il faut arrêter ce cinéma de la toute puissance des banques et de la bourse.Revenons aux basiques et encourageons le vrai travail qui produit et non pas celui qui fait du vent type start up.

  • PaulaiMike

    C'est bien la preuve que les modifications de la constitution italienne était voulues par la finance et non dans un objectif démocratique en faveur des citoyens italiens.

    • LOODH

      Pour y avoir vécu de 1991 a 2003 je puis vous afirmer que le système élécoral italien à la proportionnelle est voué a générer une instabilité chronique, autant de gouvernement que d'année après-guerre. Matteo RENZI a voulu corriger cette anarchie qui conviens a tous et a personne. La finance n'y est pour rien car l'Iatlie d'avant l'euro pratiquait des dévaluation compétitives qui derrangait beaucoups l'Allemagne en premier.

    • LOODH

      Pour y avoir vécu de 1991 a 2003 je puis vous afirmer que le système élécoral italien à la proportionnelle est voué a générer une instabilité chronique, autant de gouvernement que d'année après-guerre. Matteo RENZI a voulu corriger cette anarchie qui conviens a tous et a personne. La finance n'y est pour rien car l'Iatlie d'avant l'euro pratiquait des dévaluation compétitives qui derrangait beaucoups l'Allemagne en premier.

  • khedoudja

    quelle net défaite en Autriche ? 2 pts d'écart c'est un rejet franc et massif ??? Si cela avait ete l'inverse le discours aurait ete tout autre.pppfff les journalistes me feront toujours rire

  • Bouhouhou

    l'euro traine dans les 1.05 depuis plus de 15 jours, rien à voir avec l'italie

  • hihan

    sa défaite face aux forces populistes,il faut un coupable pour les financiers...la prochaine fois et cela est valable en Europe ne pas faire voter les gens qui n'ont pas au minimum bac plus 5

  • tyrolien1

    les marchés ??? economie virtuelle et non reelle = chomage !!

Retourner à l’article