Primaire à gauche: Macron refuse de participer à une «querelle de clan»

PRIMAIRE A GAUCHE «Cette primaire, c'est OK Corral», a lâché le candidat à la présidentielle en interview...

— 

Emmanuel Macron à Paris, le 26 octobre 2016.
Emmanuel Macron à Paris, le 26 octobre 2016. — PHILIPPE LOPEZ / AFP

Retourner à l’article