Coupe du monde: Infantino voulait 40 équipes, mais on est plus parti sur 48 finalement

FOOTBALL Même si tout le monde ne semble pas trouver que le système de barrages que cela implique soit une super idée...

— 

Le président de la Fifa Gianni Infantino en conférence de presse, le 18 mars 2016 à Zurich.
Le président de la Fifa Gianni Infantino en conférence de presse, le 18 mars 2016 à Zurich. — MICHAEL BUHOLZER AFP

Retourner à l’article