Interpol exige un meilleur partage des données biométriques entre Etats

TERRORISME « Ne pas fournir aux agents […] les informations dont ils ont […] besoin pour identifier les terroristes de retour de zones de conflit, c’est leur bander les yeux »...

— 

Interpol souhaite que les Etats partagent plus de données biométriques dans le cadre de la lutte antiterroriste
Interpol souhaite que les Etats partagent plus de données biométriques dans le cadre de la lutte antiterroriste — FRED DUFOUR / AFP

Retourner à l’article