Comment Daesh utilise les réseaux sociaux pour la traite humaine

TERRORISME Le conseil de sécurité de l'ONU publie un rapport sur l'esclavage sexuel organisé par Daesh via les réseaux sociaux...

— 

Jinan, une victime du groupe Etat islamique (Daesh), le 31 août 2015 à Paris.
Jinan, une victime du groupe Etat islamique (Daesh), le 31 août 2015 à Paris. — Alain Jocard/AFP

Retourner à l’article