L’Eglise protestante lance sa page internet pour s’inscrire (ou se désinscrire) et perd 15.000 fidèles

NORVÈGE L’Eglise a sauté le pas en se lançant sur internet pour améliorer la tenue de ses registres. Le résultat escompté n’était probablement pas celui-ci…

— 

Une église traditionnelle norvégienne à Flakstad.
Une église traditionnelle norvégienne à Flakstad. — OLIVIER MORIN / AFP

Retourner à l’article