Festival de Cannes: Pourquoi on aime beaucoup «Juste la fin du monde» de Xavier Dolan

UN PEU BEAUCOUP A LA FOLIE Deux ans après le Prix du jury pour «Mommy», le jeune prodige canadien est de retour avec un drame familial inspiré d'une pièce de Jean-Luc Lagarce.

— 

Gaspard Ulliel et Nathalie Baye dans Juste la fin du monde de Xavier Dolan
Gaspard Ulliel et Nathalie Baye dans Juste la fin du monde de Xavier Dolan — Shayne Laverdière, courtesy of Sons of Manual/Diaphana

Retourner à l’article