Facebook accusé de manipuler les internautes avec ses «trending topics»

POLITIQUE Le réseau social a démenti en assurant que « ces allégations étaient infondées »…

—