Sevran: Onze jeunes condamnés pour le viol collectif d'une adolescente de 16 ans

JUSTICE L'avocat général avait requis entre deux et dix ans de prison ferme à l’issue de ce procès qui se déroulait à huis clos depuis le 30 mars …

— 

Le tribunal de Bobigny, en manque de moyens, est au bord de l'explosion.
Le tribunal de Bobigny, en manque de moyens, est au bord de l'explosion. — SIMON ISABELLE/SIPA

Retourner à l’article