Menaces contre des lycées à Paris: «L’appel mentionnait une attaque à la kalachnikov»

FAITS DIVERS Les élèves de trois lycées ont été mis à l’abri ce lundi après de nouvelles menaces. Dans ces établissements – ciblés pour la troisième fois en une semaine – personne ne cède à la panique…

— 

Le lycée Henri-IV après une fausse alerte à la bombe, le 26 janvier.
Le lycée Henri-IV après une fausse alerte à la bombe, le 26 janvier. — SIPA PRESS

Retourner à l’article