Nîmes : Jusqu'à 6 mois de prison ferme requis contre les pro-corridas

tauromachie Le procureur du tribunal correctionnel a fustigé des aficionados qui n'ont cessé «de minimiser, de banaliser, voire de justifier ou de nier» leurs actions «hyper violentes»...

—